×
Publicités
Publié le
24 mai 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Marionnaud: mouvement de grève national pour les salaires et les conditions de travail

Publié le
24 mai 2022

Ce mardi 24 mai, près de 200 de salariés de l’enseigne de parfumerie sélective Marionnaud se sont réunis devant le siège de l’entreprise au 115 rue Réaumur à Paris, pour demander une revalorisation des salaires et dénoncer la dégradation des conditions de travail.


Les salariés de Marionnaud rue Réaumur à Paris mardi 24 mai - FashionNetwork.com


Ce mouvement national qui concerne le personnel des boutiques de Marionnaud, touche également la région Auvergne Rhône-Alpes ou encore Marseille. Ainsi selon Marilyn Gentil, déléguée syndicale CGT de Marionnaud présente rue Réaumur, 40% des 421 boutiques françaises seraient fermées ce mardi 24 mai.

"Depuis 2014, il n'y a eu aucune hausse des salaires dans l'entreprise. La proposition de la direction, à savoir 5 euros de plus par mois, ce n'est pas possible. Nous voulons instituer un rapport de force, en nous rassemblant, et être entendus. Les salariés subissent une forte pression, nous enregistrons beaucoup de départs et de burn out", raconte Marilyn Gentil indiquant que l’enseigne n’a pas connu de mouvement social de cette ampleur depuis près de 10 ans.

La date de la mobilisation n’a pas été choisie au hasard puisque la semaine précédant la fête des mères, qui aura lieu ce dimanche 29 mai, est la seconde semaine de l’année pour l’enseigne de parfumerie en termes de chiffre d’affaires après celles des fêtes de Noël. L’intersyndicale (CGT, CFDT, UNSA, CFE-CGC...) qui souhaite s’entretenir avec la direction pourrait ainsi reconduire ce mouvement.
 
Hanane El Kacimi, de la CFDT indique de son côté : "Nous exprimons un ras le bol. Certaines vendeuses sont toujours au SMIC après 20 ans dans l'entreprise. Nous dénonçons aussi une surcharge de travail, et une forte baisse des effectifs en boutique: avec la digitalisation, nos tâches se sont multipliées (click & collect...), avec beaucoup de manutention de charges lourdes".

Florence Bourg secrétaire du CSE et secrétaire nationale du syndicat UNSA, dénonce également la façon dont la digitalisation a transformé le travail en boutique et ce sans "aucune reconnaissance de la direction". Et si elle concède que Marionnaud est une entreprise fragilisée, notamment par la crise sanitaire, elle souligne également: "Marionnaud est la propriété d’un conglomérat chinois richissime et quand il y a des projets à lancer ils trouvent de l’argent".
 
Rachetée en 2005 par AS Watson, filiale du chinois Hutchison Whampoa, Marionnaud emploie 3.000 personnes et compte des magasins en France, en Suisse, en Italie, en Autriche, en République Tchèque, en Roumanie et en Slovaquie.

Et si depuis longtemps Marionnaud a perdu en France sa place de leader du sélectif au profit de Sephora, l'enseigne, sous l'impulsion de son propriétaire chinois, déploie depuis un an ses premiers magasins dans l'Empire du Milieu, où le marché de la beauté est en pleine croissance.

Contactée par la rédaction de FashionNetwork.com la direction de Marionnaud n’a pas encore répondu à nos sollicitations.
 
 
Sarah Ahssen avec Marion Deslandes et Olivier Guyot
 

 

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com