×
6 307
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
15 juil. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Marketing d'influence: la plateforme Snipfeed se lance en France

Publié le
15 juil. 2021

Plateforme destinée à accompagner les créateurs de contenus dans la diversification de leurs revenus, la plateforme américaine Snipfeed se déploie aujourd'hui en France. Elle nourrit également des ambitions sur les marchés espagnol, italien et britannique, avec notamment pour vocation de mettre en contact les influenceurs avec des marques.


Snipfeed


Snipfeed revendique à ce jour quelque 10.000 créateurs de contenus. Parmi eux, pas moins de 2.000 créateurs français, au nombre desquels Noholita, Bérengère Krief ou Bruno Graffer. Il faut dire que la structure a été créée voilà deux ans par trois Français, Rédouane Ramdani, Anas Bouassami et Pierre-Habté Nouvellon.

La plateforme regroupe sur une page dédiée les créations réalisées pour Instagram, Facebook, Youtube et Tiktok. Des contenus que Snipfeed permet de monétiser via Apple Pay, Paypal et autres, et ceci grâce aux dons ponctuels et abonnements mensuels venant des followers. La plateforme apporte au passage conseils et orientations, suggérant les bons moments des vidéos en direct ou la réalisation des contenus réservés aux abonnés.

Le dispositif s'adresse également aux marques. Via les données engrangées, Snipfeed identifie les créateurs aux profils recherchés  pour des publications sponsorisées. La plateforme devient alors un outil de mise en relation et de préparation de campagne.

"Beaucoup de marques nous contactent pour se mettre en relation avec les créateurs, et nous mettons en place des moyens pour rendre cette relation plus fluide et directe", explique à FashionNetwork Rédouane Ramdani. "Cela permet d'échanger sur les demandes de la marque, qui peut mettre l'argent en attente sur la plateforme, et d'assurer une relation de confiance, qui est l'un de nos priorités".


Snipfeed


Une approche qui outre-Altantique séduirait particulièrement les jeunes marques et DNVB. Snipfeed développe dans ce cadre un système d'achat de posts ou de "stories" permettant aux marques d'organiser facilement des campagnes via des groupes de micro-influenceurs.

La plateforme se rémunère avec des commissions de 12% sur les opérations digitales, de 2-3% sur les produits dérivés, et de 10 % sur les partenariats avec les marques.

Fort de 4,2 millions d'euros levés en avril, Snipfeed se positionne ainsi en alternative aux plateformes telles que Patreon ou Onlyfans, qui offrent aux internautes la possibilité de soutenir financièrement des créateurs. Des outils qui se développent particulièrement avec la montée en puissance de réseaux sociaux comme Twitch (Amazon) ou le chinois TikTok, dont nombre de créateurs commencent à identifier les limites en termes de génération de revenus.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com