×
6 804
Fashion Jobs
CONFIDENTIEL
Directeur Commercial Developpement Produits B2B
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Visuel Merchandising H/F
CDI · STRASBOURG
CITY ONE
Office Manager Bilingue Anglais H/F
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Toulouse
CDI · TOULOUSE
BLEU LIBELLULE
Chef.fe de Projet Digital F/H
CDI · MONTPELLIER
METHODEWEB
Chef de Projet Digital
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Acheteur(se) Fournitures PAP & Accessoires
CDI · PARIS
JULES
Buyer Sustainable
CDI · ROUBAIX
WINNING SEARCH
Responsable Wholesale France - Nooz Optics
CDI · PARIS
GROUPE ARMAND THIERY
Chef de Produit/ Acheteur Textile H/F
CDI · PARIS
HAYS FRANCE
Contrôleur de Gestion Anglais Courant H/F
CDI · NANTERRE
MICHAEL PAGE
Responsable Ressources Humaines France H/F
CDI · SAINT-MICHEL-DE-FRONSAC
KIABI
CO-Leader (Directeur Adjoint de Magasin) Geispolsheim (H/F)
CDI · GIVORS
PVH CORP.
Responsable Stock (M/F/X) - Tommy Hilfiger - la Vallée Village - CDI
CDI · SERRIS
PVH CORP.
Key Accounts Controlling Manager (M/F/X)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Senior Account Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger & Calvin Klein - CDI 35h
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Directeur Comptabilite H/F
CDI · PARIS
PVH CORP.
Payroll Manager Pvh (Calvin Klein & Tommy Hilfiger) CDI (M/F/X)
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Chef de Projet Production Content
CDI · SIGNES
MODELOR
Responsable Régional H/F
CDI · PARIS
RMS
Responsable de Secteur Centre - H/F - Cosmétique Végétale, Angers
CDI · ANGERS
AXENTIA
Commercial Terrain H/F
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
15 déc. 2021
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Marketplace, vidéo, influence… les levées de fonds 2021 à retenir

Publié le
15 déc. 2021

Après une année 2020 grevée par la crise sanitaire, l'exercice 2021 a connu un rythme soutenu de levées de fonds, dont les bénéficiaires mettent en lumière les grands enjeux des commerces mode, luxe, et beauté. Dans ce premier article d'une série abordant ces levées de fonds secteur par secteur (tech, mode, sport, seconde main, beauté…), FashionNetwork revient sur les levées de fonds clefs connues par le secteur des marketplaces et plateformes BtoB, ainsi que dans le domaine grandissant du shopping vidéo et influenciel.


Marketplace de destockage, Otrium a levé 101 millions d'euros en avril - Otrium


Un BtoB au coeur des enjeux



Parmi les tours de table à retenir dans le foisonnant domaine du BtoB, la place de marché BtoB américaine Faire a ainsi réuni quelque 260 millions d'euros, fonds destinés à développer son activité de mise en relation entre marques et points de vente. Un domaine dans lequel le français Ankorstore, plus particulièrement porté sur les marques indépendantes, a également franchi une nouvelle étape de son financement en levant 84 millions d'euros au printemps. L'américain NuOrder n'est pas en reste, avec 38 millions d'euros réunis, et l'arrivée de Natalie Massenet (Net-a-Porter) au conseil d'administration.

La plateforme digitale dédiée à la vente de gros, le new-yorkais Joor a lui mené un tour de table de 37,9 millions d'euros en juin dernier, destinés à son expansion globale et à sa verticalisation. De son côté tourné vers l'approvisionnement des grands magasins, multimarques et pure-players du luxe, le britannique Ordre a pour sa part réuni 7,5 millions d'euros pour financer son développement.

Dynamisme des marketplaces



En France, la licorne Mirakl n'a pas manqué de se faire remarquer par une levée de fonds de 555 millions d'euros. Le fournisseur de solution pour entreprises et marques souhaitant lancer une marketplace avait déjà levé 300 millions un an plus tôt. Dans le domaine plus spécifique du déstockage, un mouvement notable est celui du néerlandais Otrium. Destinée à laisser aux marques le contrôle total sur l'écoulement en ligne des fins de stocks, la plateforme a levé 101 millions d'euros en avril.

Dans le domaine des marketplaces BtoC, la France s'est offert un fait d'arme via Colizey, plateforme spécialisée revendiquant 500 marques et 150.000 références. La structure a en septembre réuni 8 millions d'euros, dont des fonds apportés par le champion olympique Teddy Riner en personne. Un domaine des marketplaces françaises où, comme vient de le souligner l'Obsoco à l'occasion des Assises du commerce, la France a encore un fort retard à rattraper.

Marketing d'influence…



L'année 2021 aura également été marquée par de forts mouvements sur le front du "social commerce", avec des réseaux s'apparentant de plus en plus à des marketplaces, mais reposant sur l'audience d'influenceurs et "créateurs de contenus", ainsi que sur l'utilisation de la vidéo. Des nouveaux comportements déjà parfaitement installés en Asie, et auxquels les confinements occidentaux ont donné un notable coup d'accélérateur. 

C'est dans ce contexte que la plateforme marchande texane LTK (ex-LikeToKnow) a levé cette année 266,7 millions d'euros. Notamment pour préparer l'arrivée en France en 2022 de son outil de mise en relation entre marques et influenceurs pouvant vanter leurs produits. Acteur américain fondé par des Français, Snipfeed est lui arrivé cette année dans l'Hexagone. Permettant de monétiser ses publications Instagram, Facebook ou Tiktok, et mettant en relation avec les marques, la structure a levée des fonds de 4,2 millions d'euros en avril.

Vidéo shopping et streaming

Mais l'un des domaines les plus discutés cette année fut dans nul doute le shopping vidéo. Domaine qui a évidemment connu quelques levées de fonds clefs à retenir. C'est ainsi que la plateforme américaine de livestreaming commercial WhatNot a réuni 150 millions lors de son dernier tour de table. Bien connue des collectionneurs de sneakers, la plateforme entend diversifier ses catégories de produits. Et, ayant un pied dans le jeu vidéo, pourrait profiter en cela de l'avènement du metaverse et des NFT.

De son côté positionné principalement sur l'habillement, chaussures et accessoires, le californien NTWRK a lui reçu le soutien de Kering et Goldman Sachs pour son approche du "live shopping". Sa plateforme de vidéos présentant les produits lui a ainsi permis de lever 43 millions d'euros. 

Émulant de son côté la formule du "télé-achat", TalkShopLive a pour sa part levé 2,6 millions d'euros. La plateforme s'est fait un nom en attirant des célébrités (Paul McCartney, Alicia Keys, Matthew McConaughey, Catherine Zeta-Jones…) et entreprises lançant, via des vidéos en direct, leurs nouvelles marques et produits. Positionné sur une approche similaire mais davantage tourné vers les petites marques, le britannique PopShop a lui levé 17,6 millions d'euros pour financer son développement. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com