×
Publicités
Publié le
8 nov. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Marketplaces: le groupe ESW rachète le spécialiste Mamenta

Publié le
8 nov. 2022

Le spécialiste irlandais des solutions dédiées à la vente en ligne transfrontalière ESW vient d'annoncer un second rachat pour l'exercice 2022. C'est cette fois Mamenta, qui accompagne le déploiement des marques sur 600 places de marché internationales, qui entre dans son giron.


Shutterstock



Fort de nombreux clients dans les univers de la mode, du luxe et de la beauté, dont Abercrombie & Fitch, LK Bennett ou J.Crew, ESW pointe que l'opération va faciliter à ceux-ci la connexion de leurs données et stocks aux places de marché.

Fort de 75 points de distribution, Mamenta a en effet pour vocation d'accompagner les ventes transfrontalières des marques vers 70 pays de destination, via des plateformes incluant Amazon, Alibaba, Rakuten, Ebay ou Carrefour. Un point sur lequel Mamenta va s'avérer complémentaire d'ESW.

"Grâce à une intégration unique, Mamenta et ESW offriront aux marques une solution combinée puissante pour accélérer et accroître de façon exponentielle leur portée et leurs revenus au travers leur canal direct ou sur les places de marché mondiales" se félicite Patrick Bousquet-Chavonne. "Les deux options permettent aux marques de pénétrer de nouveaux marchés plus rapidement et efficacement, et de commencer à générer des revenus sans investissements importants".

Ce rachat intervient après celui, annoncé en mai, de la société Scalefast. Lancé par trois Français, la société californienne s'est elle donnée pour mission d'aider les marques à s'affranchir des marketplaces, en leurs donnant les outils pour accélérer leurs ventes directes au consommateur. Approche qui a entre-autres séduit L'Oreal, Maison Martin Margiela ou Hasbro.

Par ce rachat, il s'agissait là aussi de compléter l'offre d'ESW, dont l'offre initiale est d'accompagner les marques dans la création rapide de leurs portails de vente, via divers outils de gestion, de mise en conformité, de protection, ou de pilotage des livraisons et retours. Le groupe vise les 5 milliards de dollars de chiffre d'affaires, et se donne pour cela 3 à 5 ans.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com