×
Publicités
Par
Les echos
Publié le
9 janv. 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Marks & Spencer : déclin des ventes pour la saison des fêtes

Par
Les echos
Publié le
9 janv. 2008

Marks & Spencer a annoncé un déclin de ses ventes en magasin en données comparables pour la première fois en deux ans et demi : le chiffre d'affaires des boutiques ayant fonctionné pendant toute l'année au moins a chuté de 2,2 % au troisième trimestre fiscal (s'achevant le 29 décembre) par rapport au trimestre correspondant de l'année 2006. Ce qui signifie que la saison des fêtes n'a pas été à la hauteur des attentes... notamment des attentes des analystes interrogés par Bloomberg, qui tablaient sur une hausse de 1,1 %.


Marks & Spencer collection femme

Le PDG Stuart Rose a déclaré qu'il s'attendait à ce que la situation demeure difficile en 2008. La crise des subprimes américain s'est diffusée au reste du monde et a rudement frappé le moral des consommateurs britanniques, eux aussi affectés par la hausse du coût de leurs crédits, par l'inflation du coût des factures et de l'alimentation. Le moral des ménages britanniques a touché le plus bas depuis dix mois en décembre.

En données non comparables, c'est-à-dire en prenant tous les magasins y compris ceux qui n'existaient pas il y a un an, les ventes du groupe ont progressé de 2,8 % sur le troisième trimestre, avec 2 % au Royaume-Uni et 15,1 % à l'étranger, a affirmé M&S dans un rapport d'activité destiné à faire le point avant ses résultats annuels, attendus le 20 mai. Au Royaume-Uni, les ventes de produits alimentaires ont progressé de 5,1 %, et celles des autres marchandises se sont repliées de 0,7 %.

"Les conditions du marché sont devenues plus difficiles en novembre et décembre", et "nous pensons qu'elles le resteront tout au long de 2008" a déclaré le directeur général du groupe, Stuart Rose, cité dans un communiqué, même s'il a jugé que son groupe était "bien placé" face à cet environnement dégradé. Il a ajouté que les soldes, qui ont démarré juste après Noël au Royaume-Uni, avaient démarré très fort, le groupe ayant déjà écoulé tous ses articles soldés.

(Source AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Les Echos