×
5 215
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
3 mai 2008
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Marks & Spencer inaugure au Sri Lanka la première éco-fabrique de lingerie

Publié le
3 mai 2008

La première "éco-usine" de lingerie a vu le jour le 25 avril dernier au Sri Lanka. Propriété de la holding locale MAS, ce site baptisé MAS Intimates Thurulie produira des lignes de sous-vêtements destinées à l’enseigne britannique Marks & Spencer, dont les dirigeants avaient pour l’occasion fait le déplacement.


Le site MAS Intimates Thurulie

« Cette usine MAS représente une évolution réellement passionnante dans la production de vêtement », en a profité pour souligner Sir Stuart Rose, directeur des magasins Marks & Spencer. « Elle est le fruit de la collaboration entre deux sociétés animées du même esprit, M&S et le MAS, et va initier une approche totalement nouvelle de la fabrication et établir des normes que d’autres suivront.

Non seulement elle a été conçue pour être « carbone neutral », pour utiliser moins d'électricité et moins d'eau qu’une autre usine textile de même taille, mais elle peut aussi produire une grande qualité des créations lingerie - ce que nos clients attendent de la part de M&S - tout en assurant à ses travailleurs de meilleures conditions de travail et une protection sociale plus rigoureuse ».

Pour faire fonctionner les près de 40 000 mètres carrés de cette usine repensée, MAS a fait construire la plus grande installation de panneaux solaires du pays, dont les apports seront couplés à ceux d’une mini-centrale hydroélectrique autonome. L’usine elle-même a été conçue pour profiter pleinement de la lumière du jour afin de limiter la consommation due à l’éclairage.

Le système de climatisation se veut également économe, l’accent étant mis sur un toit et des murs végétaux qui permettent de rafraîchir la température intérieure. Au final, des consommations d’eau et d’électricité respectivement inférieures de 50 % et 40 % à celles d’une usine classique.


Le site MAS Intimates Thurulie

« Notre relation avec M&S est basée sur les valeurs que nous partageons », explique Dian Gomes, directeur de MAS Intimates. « Avec Thurulie, cette longue et fructueuse relation arrive sur un nouveau terrain. Lorsque M&S a lancé son projet, MAS a été la première à s'engager dans la construction d'une éco-fabrique de vêtements. Cela a été une entreprise révolutionnaire. La crise écologique mondiale ne peut être ignorée. Et MAS est fier d'être un pionnier dans la recherche de solutions. Thurulie n'est que le début de notre périple écologique. »

Il faut dire que l’industrie sri-lankaise de l’habillement se donne quatre ans et vingt-cinq millions de dollars pour devenir l’un des meilleurs pays protégeant l’environnement. Le site trentenaire de Thurulie, dans lequel M&S aura investi 150 millions de dollars, devrait dans un premier temps accueillir 520 employés avant que ce nombre ne grimpe à 1 300 d’ici à 2010.

L’inauguration du site tombe quelques jours après la signature d’un accord de licence entre Marks&Spencer et Reliance Retail en vue du déploiement de l’enseigne en Inde. Un marché fort d’un milliard d’habitants qui s’inscrit dans la politique d’internationalisation des profits de la chaîne anglaise. D’ici à cinq ans, celle-ci compte voir ses recettes provenir pour 15 à 20 % des ventes à l’étranger.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com