×
5 862
Fashion Jobs
GROUPE BEAUMANOIR
Responsable Regional (H/F)
CDI · METZ
PETIT BATEAU
CDI - Responsable Ressources Humaines Industrie H/F - Petit Bateau
CDI · TROYES
TEXDECOR GROUP
Charge d'Affaires en Solutions Decoratives et Acoustiques Grand Nord H/F
CDI · LILLE
TEXDECOR GROUP
Charge d'Affaires en Solutions Decoratives et Acoustiques Paris / Idf
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Chef de Projet E-Commerce
CDI · SIGNES
MAISON KITSUNÉ
Juriste Droit Commerce International (pi, Contrats, Distribution) H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Trésorier Groupe H/F
CDI · PARIS
CAMAÏEU
Chargé de CRM H/F
CDI · PARIS
LAGARDÈRE TRAVEL RETAIL DUTY FREE GLOBAL BOUTIQUES
Chargé de Digitalisation Retail H/F
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
FORD MODEL MANAGEMENT
Art Department
CDI · PARIS
LE PETIT SOUK
Chef de Produit Senior (H/F)
CDI · LILLE
SPARTOO.COM
Responsable Communication - H/F
CDI · GRENOBLE
CONFIDENTIEL
Pharmaciens H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Coordinateur Marketing Commercial et Services Réseau H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Coordinateur Commercial Printemps Haussmann H/F
CDI · PARIS
SPARTOO.COM
Responsable Commercial France jb Martin / Christian Pellet - H/F
CDI · PARIS
CLAUDIE PIERLOT
Responsable Industrialisation et Qualité Façon H/F
CDI · PARIS
SPARTOO.COM
Responsable Des Marques jb Martin / Christian Pellet - H/F
CDI · GRENOBLE
CONFIDENTIEL
Responsable Logistique (H/F)
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Lyon (69) H/F
CDI · LYON
EDEN PARK
Coordinateur Export (H/F)
CDI · PARIS
GROUPE BEAUMANOIR
Directeur(Trice) Regional(e) (H/F)
CDI · ANGERS
Publicités
Par
AFP
Publié le
10 févr. 2009
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Marks & Spencer reconnaît des erreurs avec son premier magasin chinois

Par
AFP
Publié le
10 févr. 2009


Photo : John D. Mchugh/AFP
Le PDG de Marks & Spencer Stuart Rose a estimé que sa chaîne avait commis plusieurs erreurs "de base" lors de l'ouverture de son premier magasin en Chine, à Shanghai, dans une interview publiée mardi 10 février par le Financial Times.

Selon le quotidien économique britannique, dans cet entretien, M. Rose reconnaît notamment "que sa compagnie a mal compris le marché local", se basant sur des expertises de Hong Kong pas forcément valables pour la Chine continentale. Ainsi, dans le vêtement, Marks & Spencer, qui s'était basé sur les tailles de Hong Kong, a vu partir rapidement les plus petites tailles.

"Nous devons mettre au point de A à Z ces questions de taille", dit-il. De même, Sir Stuart parle d'un "cafouillage" avec les chaînes d'approvisionnement, notamment dans l'alimentaire.

Le magasin amiral de la marque -- plus grand d'Asie -- a ouvert début octobre à Shanghai.

Malgré ses débuts difficiles et la crise économique actuelle, le groupe envisage d'autres ouvertures à terme en Chine, indique le journal.

"Nous ne nous précipiterons pas pour conquérir la Chine (...) tant que nous n'aurons pas conquis les bases" de la gestion de magasin en Chine, souligne cependant le PDG. Stuart Rose a répété que le distributeur comptait accroître la part de l'international dans son chiffre d'affaires pour la porter à 15-20 % contre 10 % actuellement, selon le Financial Times.

Le mois dernier, le groupe a annoncé un plan d'économies prévoyant la fermeture de vingt-sept magasins en Grande-Bretagne (essentiellement des supérettes Simply Food), et la réduction de 15 % des effectifs administratifs du siège. Au total, 1 230 employés pourraient perdre leur poste, soit près de 2 % des effectifs mondiaux, qui s'élèvent à 75 000 personnes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.