Marli recycle les chutes de cuir pour ses cabas

 Lancée en mai 2016 par Amélie Prêtre, la griffe a tout de suite fait du recyclage sa signature. Marli a élaboré sa première collection de cabas à partir de tissus d’ameublement dénichés en brocantes ou dans des vide-greniers.


Cabas Marli en chutes de cuir - Marli

La fondatrice s'attaque désormais aux chutes de cuirs récupérées auprès d'une maison de couture française, tout en gardant son modèle unique de sac, le cabas, décliné en plusieurs tailles.

Le recyclage est l’ADN de Marli. Amélie Prêtre souhaite utiliser de nouvelles matières recyclées à chaque saison pour diversifier ses collections. Elle explique aimer jouer avec les matières car elles donnent une allure différente à chaque fois au sac.

Pour l’été prochain, le textile est déjà choisi : le tissu des transats. La créatrice ajoutera aussi des pochettes et trousses à sa maroquinerie et fera même de ses propres chutes de matières une collection. Les modèles Marli sont fabriqués à la main en France dans deux ateliers employant des personnes en situation de handicap.

La griffe sera présente au Who’s Next du 20 au 23 janvier prochains pour commencer à développer son réseau de distribution. Vendue uniquement sur son e-shop en France et chez deux distributeurs en Suisse, la marque espère bientôt être présente dans des concept stores parisiens.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

TextileCréation
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER