×
Par
AFP
Publié le
19 oct. 2005
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Maroc: signature d'une convention pour relancer le textile

Par
AFP
Publié le
19 oct. 2005

RABAT, 19 oct 2005 (AFP) - Une convention pour relancer le secteur textile au Maroc, qui a beaucoup souffert du démantèlement de l'accord multifibre au 1er janvier, a été signée entre le gouvernement et les professionnels.

"Cette convention, signée lundi par plusieurs membres du gouvernement, vise à renforcer la réactivité des entreprises textiles marocaines", a indiqué Mohamed Tazi, directeur général de l'Association marocaine de l'industrie textile et de l'habillement (AMITH).

Le Maroc, qui comptait parmi les principaux sous-traitants des entreprises européennes, a beaucoup souffert de la ruée vers la Chine des donneurs d'ordre européens, après le démantèlement de l'accord multifibre au 1er janvier.

Les exportations de textile ont chuté de 12% au Maroc au cours du premier semestre 2005, selon les données de l'Office des changes et les douanes. On estime en outre à plusieurs milliers le nombre de licenciements dans le secteur au cours de la même période.

"Suite à un accord avec les autorités douanières marocaines, les délais et les coûts au passage de la marchandise à la douane devraient être réduits dans les jours à venir", a expliqué M. Tazi. Cela devrait permettre d'assurer des délais de livraison plus courts aux clients européens.

D'après la convention, le secteur textile doit par ailleurs bénéficier d'une aide publique à hauteur de 20 millions de dirhams (1,8 millions d'euros environ) par an pendant trois ans.

Les entreprises textiles devraient en outre bénéficier d'un accès facilité aux crédits bancaires ainsi qu'à des expertises de l'Agence nationale de la petite et moyenne entreprise (ANPME).

"Certaines entreprises marocaines ont déjà fait preuve de réactivité", a souligné M. Tazi, expliquant que plusieurs étaient ainsi passées de la sous-traitance à la co-traitance. "Elles ne se contentent plus d'assembler les pièces à la demande des donneurs d'ordre européens mais prennent en charge toute la fabrication du produit dès l'achat de la matière première".

Au 1er janvier 2005, le secteur textile représentait 43% des emplois industriels au Maroc avec quelque 200.000 emplois dans 1.687 entreprises et 36% des exportations en valeur.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.