Martine Leherpeur met à disposition des créateurs sa Marmeet

Alors qu’elle a transmis son agence de conseil à son équipe il y a maintenant quatre ans, Martine Leherpeur, fondatrice du bureau du même nom pour lequel elle est toujours consultante senior, a décidé de se lancer dans un nouveau projet. Depuis quelques mois, elle accueille dans sa « Marmeet » (contraction de Mar, pour Martine, et Meet, traduction de rencontrer en anglais) des créateurs à qui elle souhaite donner un coup de pouce, au sein d’une boutique installée au 8, rue de la Vrillière, dans le Ier arrondissement parisien.
 
L'une des premières « Marmeet » - Martine Leherpeur

« Nous avions un local de 40 mètres carrés disponible en bas du bureau que nous n’utilisions plus que partiellement. Nous l’avons remis en état pour en faire un concept-store », explique Martine Leherpeur. L’entrepreneure s’est associée à l’agence de création et communication Wolkoff et Arnodin pour imaginer un lieu pensé comme « une première étape pour accueillir des jeunes créateurs et créer des conversations entre deux entités ». Avec des résidences de deux semaines, elle entend ainsi présenter jusqu’à 24 acteurs du milieu de la création chaque année. En guise de rémunération, Martine Leherpeur leur demande une participation en fonction de ce qu’ils gagnent pendant l’événement.
 
Les deux premières marques à en avoir bénéficié sont Bleu de Chauffe, qui fait de la maroquinerie pour homme, suivie ensuite par Les Récupérables, une marque de mode upcyclée, et Les Résilientes x Emmaüs Alternatives, un studio de design en milieu d’insertion professionnelle.

Dès septembre, la Marmeet accueillera une conversation autour du thème « Bonaparte en campagne » par le biais de laquelle Martine Leherpeur souhaite mettre en lumière deux marques corses du 11 au 21 septembre prochains.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - DiversCréation
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER