×
5 645
Fashion Jobs
ZAPA
Directeur de l'Offre Groupe (H/F)
CDI · PARIS
GROUPE JACQUES BOGART
Responsable International Cosmétiques (H/F)
CDI · PARIS
CABINET BENSON & WINCH
Responsable Des Opérations - Univers Luxe / Haut de Gamme - la Vallée Village
CDI · SERRIS
JUINJUILLET
Education And Retail Academy Director #Directeur de la Formation Internationale (H/F) #Cosmétiques de Luxe
CDI · LEVALLOIS-PERRET
SUD EXPRESS
Responsable Régional(e) Nord Est
CDI · REIMS
CONFIDENTIEL
Responsable Régional Nord-Ouest H/F
CDI · NANTES
IRO
Directeur Communication & Marketing Digital (H/F)
CDI · PARIS
APPROACH PEOPLE
Directeur Developpement Commercial (Agence Digitale) CDI
CDI · LYON
APPROACH PEOPLE
Directeur Developpement Commercial (Agence Digitale) CDI Basé à Lyon
CDI · PARIS
FASHION CONSULTING
Charge de CRM
CDI · PARIS
COURIR
International HR Business Partner - Paris - CDI - f/h
CDI · PARIS
GROUPE ARMAND THIERY
Chef de Produit/ Acheteur Textile CDD H/F
CDI · LEVALLOIS-PERRET
CAMAÏEU
Responsable Intégration H/F
CDI · ROUBAIX
CAMAÏEU
Responsable Intégration H/F
CDI · PARIS
CAMAÏEU
Chargé de Conversion H/F
CDI · PARIS
HERMES FEMME
Chef de Projet Maille PAP Femme
CDI · PANTIN
BEELINE CONCESSIONS
Human Resources Business Partner (H/F)
CDI · PARIS
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Directeur de Production H/F
CDI · BOURGOIN-JALLIEU
PIMKIE
Trade Coach Bretagne H/F
CDI · RENNES
APPROACH PEOPLE
Hrbp Retail Espagnol & Anglais Bilingue H/F
CDI · BAYONNE
TEAMINSIDE
Digital Project Manager - Luxe H/F
CDI · PARIS
HEMA FRANCE
Directeur Régional Paris - Idf H/F
CDI · PARIS
Publicités

Mary Katrantzou fait évoluer son organisation

Publié le
today 14 févr. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

En 10 ans, Mary Katrantzou a réussi à se faire une place sur le marché du luxe créateur. La styliste grecque, qui a lancé sa marque de prêt-à-porter féminin en 2008 à Londres, où elle est installée et va défiler ce samedi 16 février, peut se féliciter de sa trajectoire et voir l’avenir avec optimisme. Son dixième anniversaire, célébré à travers une série d’événements l’an dernier, a été l’occasion de faire le point et repenser son fonctionnement.


Le défilé anniversaire de Mary Katrantzou en septembre dernier - © PixelFormula


« 2018 a été une année dense. Avec une rétrospective au Dallas Contemporary, musée d’art contemporain au Texas, le défilé anniversaire en septembre, la mini-collection conçue pour Victoria's Secret. Cela a été l’occasion de se poser aussi et de consolider tout ce qui a été réalisé durant ces dix ans avec beaucoup de projets et de collaborations », explique à FashionNetwork.com Serge Carreira, qui dirige la maison.

Arrivée à Londres alors qu’elle était âgée de 19 ans pour étudier à la Central Saint Martins, Mary Katrantzou a lancé sa marque une fois diplômée, se faisant vite remarquer par son style mêlant art et technologie, connu pour ses textures particulières, ses décorations innovantes et ses imprimés hauts en couleurs. Dès sa première collection, elle se retrouve chez Colette, tandis qu’en 2011 elle remporte le British Fashion Award récompensant les talents émergents. Avec habileté, la jeune marque créateur parvient à dépasser le premier effet de « nouveauté de la saison », s’installant dans la durée autour d’une clientèle fidèle.

Distribuée à travers son e-shop, lancé il y a quatre ans, Mary Katrantzou peut compter sur un réseau de belles adresses, environ 70, entre boutiques multimarques et enseignes top, dans le monde, du Bon Marché à Paris à Harrods à Londres ou Joyce à Hong Kong. « Nous avons la chance d’avoir un réseau établi, puissant et cohérent, qui nous correspond. L’enjeu est de réussir à construire avec les retailers une relation plus en profondeur. Pour optimiser nos performances, nous avons ainsi organisé des pop-up stores dans les grands magasins et des trunk shows », souligne le directeur des opérations.

A cela s’ajoute une clientèle privée, dont de nombreuses célébrités, parmi lesquelles Kylie et Kendall Jenner ou Cate Blanchett pour ne citer qu'elles. La marque a notamment séduit une clientèle de femmes actives dans les secteurs de la culture et de la création.

Par ailleurs, en janvier 2018, la femme d’affaires chinoise Wendy Yu et amie de la créatrice a pris, via son fonds d’investissement Yu Capital, une participation minoritaire dans le capital de la maison britannique, de quoi l’aider à accélérer son développement en Asie, ses principaux marchés étant pour l’instant la Grande-Bretagne et les Etats-Unis.

Comment continuer sur cette lancée ? « Nous avons profité de cette année pour changer le processus de vente en ne présentant plus qu’une seule collection par saison, en la divisant par trois groupes de livraison. Cela nous permet de mieux étaler la production en livrant en novembre, janvier et février et en avril-mai, juillet et août. Les acheteurs sont plutôt contents et ont bien suivi », raconte Serge Carreira.

Alors qu’auparavant les ventes étaient réalisées à 80 % lors de la pré-collection et à 20 % lors du défilé, moment où se concentrait tout l’effort de communication, ce système, mis en place avec la collection printemps-été 2019, a notablement réduit l’habituelle pression générée par une production dans des délais très courts. « Du coup, le travail de recherche sur le défilé est fait largement en amont, ce qui permet de développer des choses extraordinaires pour le défilé, mais aussi pour le commercial », conclut le manager.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com