×
Publicités
Par
AFP
Publié le
27 févr. 2011
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Masque au caviar, massage tonifiant, tout est bon pour être beau aux Oscars

Par
AFP
Publié le
27 févr. 2011

LOS ANGELES, 26 fév 2011 (AFP) - Masques au caviar, massages "anti-gravité", coupe de cheveux à 7.000 dollars... Avant les Oscars, où actrices et acteurs hollywoodiens veulent apparaître sous leur meilleur jour, tout est bon pour être beau et prendre d'assaut les spas et salons de beauté de Los Angeles.

Un petit rajeunissement aux ultrasons et une séance de massage "anti-gravité", pour redresser les muscles du visage et du cou, sont "les traitements les plus adaptés à la saison des prix hollywoodiens", assure à l'AFP Derek Hofmann, directeur du spa de l'hôtel Four Season à Beverly Hills.

L'étonnante thérapie "anti-gravité" est prescrite en sessions de 60 minutes, pour la somme de 225 dollars. Mais les gourous du maquillage précisent que pour en voir les effets, il faut au moins se prêter à cinq séances, voire, pour un résultat optimal, à dix.

"Tous ces traitements sont réalisés avec des produits et du matériel non invasifs", précise-t-on dans un spa de Beverly Hills, qui veut bien marquer sa différence avec la chirurgie esthétique ou l'injection de botox.

On y propose un masque à 295 dollars, à base de protéine de caviar et autres "puissants antioxydants", à porter pendant 90 minutes pour avoir le teint aussi frais qu'un bébé devant les caméras.

Autre endroit discret où se pressent notamment Charlize Theron, Katy Perry, Mark Ruffalo et Mark Wahlberg: le Ole Henriksen Spa. Niché dans les méandres de Sunset Boulevard, ce centre de beauté danois, créé en 1975, a développé ses propres produits, adoptés depuis des années par Barbra Streisand.

La légende veut que le beau Ricky Martin ait trouvé ici le remède miracle pour dire adieu aux vilaines cicatrices provoquées par son acné juvénile.

"Nous ne donnons aucun conseil aux célébrités en relation avec leur régime alimentaire, mais Ole Henriksen pense qu'une belle peau ne dépend pas seulement de soins cosmétiques quotidiens. Il faut aussi manger sainement, faire de l'exercice et passer du temps avec les gens qu'on aime", déclare Kira Kohrherr, la chargée de relations publiques du spa.

Cette année, le Danois propose un "Ultimate Total Body Hydradermabrasion Resurfacing" de près de deux heures, qui promet un rajeunissement express des pieds à la tête. Pour qui veut bien débourser 395 dollars.

"Les résultats sont immédiats, avec un système hydrofacial qui réduit les lignes d'expression fines et les rides, supprime les points noirs superficiels et hydrate tout le corps en profondeur", précise Mme Kohrherr.

Une fois les rides atténuées et la jeunesse retrouvée, il reste à se couper les cheveux et à passer au maquillage. Un jour d'Oscars, dans un endroit chic, cela peut coûter entre 1.000 et 7.000 dollars, selon plusieurs salons de coiffure et d'esthéticiennes.

Mais pas d'inquiétudes pour le portefeuille des stars... car la plupart du temps, elles ne paient pas. C'est même l'inverse: elles se font payer pour porter un vêtement et "subir" la préparation physique qui va avec.

"C'est beaucoup de marketing. Mais je pense aussi que le grand public se fait beaucoup d'idées sur la façon dont les stars prennent soin d'elles", assure Jomari Goyso, un Espagnol de 29 ans devenu le coiffeur et maquilleur de Pénélope Cruz, Salma Hayek ou des membres du groupe Pussycat Doll.

"Les célébrités se mettent sur leur trente et un, mais seulement de temps en temps, quand elles vont à un show comme les Oscars, où il y a beaucoup d'opportunités de travail", dit-il. Une petite indiscrétion sur les demandes spéciales de certaines clientes ?... Jomari restera bouche cousue. Chez les stars, la discrétion aussi vaut de l'or.Par Paula BUSTAMANTE

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.