×
7 078
Fashion Jobs

Matchesfashion.com : Ulric Jerome quitte son poste de PDG

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 25 août 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ulric Jerome quitte Matchesfashion.com, le site de vente en ligne qu'il pilote depuis 2015. Pour le moment, aucune raison n'a été donnée pour expliquer son départ, et on ne sait pas encore qui lui succèdera. Ses responsabilités seront partagées de manière temporaire entre le chef de l'exploitation du site, Tom Athron, et sa directrice financière, Fiona Greiner.


Le flagship de Matchesfashion à Londres - Matchesfashion


Aux côtés de Tom et Ruth Chapman, fondateurs et coprésidents de Matchesfashion jusqu'en 2017, ce cadre très respecté a supervisé quelques étapes cruciales pour la société britannique. Parmi les plus notables : sa transformation en l'un des grands noms mondiaux du e-commerce de luxe, le lancement d'un site français, la création d'un service de livraison express, l'expansion à Hong Kong et l'installation d'un studio photo dans l'est de Londres.

Pour s'offrir une participation majoritaire dans la société, Apax avait dû débourser 800 millions de livres sterling (près de 874 millions d'euros), au-delà des estimations des analystes, qui tablaient sur un montant minimum de 600 millions de livres.

En mai 2018, Matchesfashion a annoncé un chiffre d'affaires en hausse de 44%, et une croissance de ses bénéfices de 34%, tout en précisant que 82% de ses transactions étaient réalisées en dehors de son marché domestique, le Royaume-Uni. L'entreprise n'a publié aucun résultat depuis lors.

Dans un communiqué au sujet du départ de Ulric Jerome, Gabriele Cipparrone, membre du conseil d'administration de Matches, a salué le rôle que celui-ci a joué dans la transformation de la société en une entreprise numérique mondialisée.

Si Ulric Jerome est devenu PDG de Matchesfashion en 2015, il a rejoint l'entreprise en 2013, alors qu'elle appartenait encore aux époux Chapman. Depuis lors, elle a connu une croissance rapide et, tout comme ses rivaux Net-A-Porter et MyTheresa, elle a continué à faire évoluer le paysage mondial du e-commerce de luxe, un segment en plein essor.

Aujourd'hui, l'entreprise fondée en 1987 distribue plus de 400 marques dans le monde par l'intermédiaire de ses boutiques en ligne, et exploite quatre magasins à Londres, sans compter son flagship de Carlos Place dans le quartier de Mayfair.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com