×
2 652
Fashion Jobs
Publié le
8 janv. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

MatchesFashion publie ses résultats d'avant-crise

Publié le
8 janv. 2021

Le portail de vente dédié au luxe vient de dévoiler les chiffres de son exercice clos au 31 janvier 2020, montrant qu’il a connu avant-crise des pertes de 6,53 millions d’euros (5,9 millions de livres), en dépit d’une hausse de 15% des ventes.


Matchesfashion/Raey



Celles-ci sont en effet passées de 412 millions d’euros à 476 millions d’euros d’un exercice décalé à l’autre. Les pertes viennent, elles, contrastées avec le profit de 880.000 euros généré sur l’exercice 2018-19.  L’Ebitda est lui tombé à 4,9 millions d’euros, loin des 16,2 millions affichés un an plus tôt. La marge de son côté est contractée, passant de 39,5% à 37,2%. 

Le contraste entre la progression des ventes et des résultats en recul reposera sur des “investissements significatifs” menés pour moderniser l’activité du portail, tant sur l'infrastructure que la technologie et les outils opérationnels: amenant la direction à s’indiquer “satisfaite” des résultats obtenus sur cet exercice. 

Exercice qui s’est donc clôturé voilà bientôt une année, qui fut rythmée par confinements et crises de consommation liés aux questions sanitaires. Se pose donc la question de l’activité réalisée par le site depuis février dernier. Si aucun chiffre n’est publié, l’entreprise indique avoir connu une baisse significative des commandes durant les trois premières semaines de crise, avant d’afficher une amélioration “de semaines en semaines” à compter du mois d’avril 2020.


Matchesfashion



Si l’entreprise s’est trouvée relativement protégée de la crise, du fait de son positionnement en ligne, elle a néanmoins décidé de fermer les portes de ses adresses londoniennes. Des événements prévus avec marques et clients ont pour leur part dû être annulés, tandis que l’activité d’un tiers du personnel aurait été mis en suspens. Le site a également du jouer avec les difficultés de production et de logistique des grandes marques, retardant l’arrivée de la nouvelle saison. Ce qui “aura un impact sur le commerce pour le reste de l'année”, prévient l’entreprise.

Matchesfashion a récemment renforcé son équipe de direction en nommant Natalie Kingham au poste nouvellement créé de "Global Fashion Officer" (Responsable mondiale de la mode). Avec pour mission d'établir "des relations plus étroites avec les clients les plus exigeants du monde du luxe". Elizabeth von der Goltz, ex-directrice des achats de Net-A-Porter, rejoint quant à elle le portail au poste nouvellement créé de responsable commerciale (chief commercial officer).
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com