×
Publicités
Publié le
12 mars 2015
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

May Chow (chef à Hong Kong): "Un créateur de mode et un chef sont pareils"

Publié le
12 mars 2015

Le festival de cuisine Omnivore vient de se terminer au Palais de la Mutualité à Paris. Ce rasssemblement de chefs du monde entier n'a pas d'équivalent en mode. Il faudrait que Karl Lagerfed côtoie les designers d'Etudes, où les fondateurs de Cuisse de Grenouille. En revanche, la mode n'est pas absente à Omnivore. Au propre comme au figuré. Témoin May Chow, du restaurant Little Bao à Hong Kong. Elle explique pour FashionMag.com son goût pour les vêtements et les rapports entre cuisine et mode.

La chef du restaurant Little Bao à Hong Kong May Chow


FashionMag.com : Vous avez un vrai style… La mode, c’est important pour vous ? Quand avez-vous commencé à vous intéresser à la mode ?

May Chow : J’ai vécu la majeure partie de ma vie dans une ville très cosmopolite. Ainsi, je m’intéresse à la mode depuis mon plus jeune âge. J’ai expérimenté différents styles quand j’étais jeune, des jeans baggy hip hop aux Levi’s 501 en passant par les Doc Martens et les collants dorés.

FM : Comment choisissez-vous vos vêtements ? Où les achetez-vous ? Dans quelles boutiques ? Pourquoi ?

MC : Je choisis mes vêtements comme je choisis ce que je mange. J’évite les articles de mode populaire de fast fashion. J’aime les pièces qui durent longtemps, que je porterai encore et encore. J’aime assez le côté artisanal. Alors quand je connais l’histoire et les personnes derrière une marque, je suis super fan. J’ai toujours mes Vans, mes Nike, je fais mon shopping chez la marque hongkongaise Initial. J’adore Carven, les t-shirts Etre Cécile. J’adore aussi chiner dans des boutiques comme Edit et Kapok à Hong Kong.

FM : Comment vous percevez l’évolution de la mode ? Qu’est-ce que vous pensez des créateurs et stylistes de mode ? Que pensez-vous d’Uniqlo ?

MC : J’adore l’artisanat. Cela ne me dérange pas de payer plus pour de la qualité et du design. J’adore les petites marques et en tant que chef, je sais que la créativité est importante, je n’apprécie pas les enseignes de fast fashion qui se contentent de copier les idées originales des autres et produisent en masse. En ce qui concerne Uniqlo, je pense qu’ils ont une bonne sélection de pièces basiques comme des jeans bien ajustés, des t-shirts, etc. Cependant, je préfèrerai toujours acheter des marques moins connues, dans de petites boutiques.

FM : Est-ce qu’il y a un comportement différent à ce sujet en Asie et en Europe ?    

MC : En Chine, le grand public se passionne pour les grandes marques pour différentes raisons. Pour s’intégrer à la société, prouver qu’ils ont des moyens, etc. Ils s’attachent facilement aux nouvelles tendances, mais le style ne reflète pas forcément leur mode de vie. Par exemple, certaines personnes vont aller chez H&M pour leurs pièces de fast fashion et porter ensuite un sac Louis Vuitton. Toutefois, je pense qu’il y a de plus en plus de personnes sophistiquées qui comprennent vraiment comment s’habiller pour que cela corresponde à leur style de vie.



FM : Comment vous expliquez qu’aujourd’hui, les chefs sont à la mode, tatoués ?

MC : Je pense que les chefs d’aujourd’hui sont plus jeunes, plus aventuriers, et nous sommes au sein d’une profession où personne ne fait attention si vous avez un tatouage ou une énorme moustache. Il n’y a pas de code vestimentaire comme dans un travail de bureau et les chefs ne se soucient pas d’être jugés. Ainsi, de nombreux chefs sont à l’aise et capables de montrer leur propre style.

FM : Est-ce qu’il y a un lien entre la mode et la cuisine ? Imagination, créativité… Quelle est la différence entre votre métier et celui d’un créateur de mode ?

MC : Je pense qu’un créateur de mode et un chef sont pareils. C’est quelque chose d’artisanal et une expérience minutieuse. Les personnes qui apprécient vraiment la mode peuvent ressentir, voir ou toucher un vêtement, et dire « Wow, regarde ces détails » pour un simple t-shirt blanc s’il est bien conçu pour leur aller parfaitement avec le plus grand confort. Les meilleurs tiendront compte du moindre détail et les personnes comme nous, qui sont dans l’artisanat, sont prêtes à payer par pure appréciation d’un travail.

FM : Pensez-vous que la gastronomie est comme la mode ? Aussi tendance que les vêtements ?

MC : Je pense que certains plats peuvent être tendance mais la gastronomie comme la mode est en constante évolution et les bons chefs et créateurs créent avec passion de nouvelles expériences intéressantes pour le consommateur. Cependant, il y aura toujours les classiques et ceux qui poussent les boutons pour créer des tendances et des expériences.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com