×
6 794
Fashion Jobs
CELIO
Responsable Achat H/F
CDI · SAINT-OUEN
TEDDY SMITH
Directeur Adv France H/F
CDI · L'UNION
BLEU LIBELLULE
Responsable Merchandising F/H/n
CDI · GALLARGUES-LE-MONTUEUX
A LA SOURCE...
Pilote de Ligne de Production (H/F)
CDI · PAU
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Région de Toulouse
CDI · TOULOUSE
BLEU LIBELLULE
Chef.fe de Produits Développement F/H/n
CDI · MONTPELLIER
VIANOVA
Consultant(e) Influence
CDI · PARIS
HERMES MAROQUINERIE
CDI - Responsable du Développement Commercial Maroquinerie Homme & Voyage (H/F)
CDI · PANTIN
MICHAEL PAGE
Controlling Manager - Secteur Des Médias H/F
CDI · PARIS
EDEN PARK
Directeur de l'Offre (H/F)
CDI · PARIS
DCM JENNYFER
Chef de Produit (H/F)
CDI · SAINT-OUEN
PASSION BEAUTÉ
Chargé(e) de Projets E-Commerce (Animation du Site & E-CRM)
CDI · FONTENAY-SOUS-BOIS
VAN CLEEF & ARPELS
Chef de Projet Contenus Publicitaires
CDI · PARIS
EMINENCE SAS
Acheteur H/F
CDI · AIMARGUES
YUJ YOGA STUDIO
Chargé(e) Commercial(e) et Administration Des Ventes
CDI · PARIS
HUREL
Acheteur Junior / Service Production Textile (H/F)
CDI · PARIS
THE KOOPLES
CDI - Chef de Projet Architecture Senior F/H
CDI · PARIS
MAISON GUILLEMETTE
Responsable Marketing et Digital
CDI · PARIS
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Projet si H/F
CDI · CACHAN
KSI RETAIL
Responsable Adv - Bijoux Haut de Gamme
CDI · PARIS
KSI RETAIL
Directeur-Rice Wholesale - Bijoux Haut de Gamme
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Technicien Support Applicatif - H/F
CDI · SAINT-DENIS
Par
AFP
Publié le
16 févr. 2017
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Michael Phelps pleinement reconverti dans la conception de maillots de bain

Par
AFP
Publié le
16 févr. 2017

Michael Phelps à Tokyo aux JO 2020 ! Mais pas comme nageur... Le sportif le plus titré de l'histoire des JO, qui a pris sa retraite après Rio 2016, s'est reconverti dans la création textile et espère voir de nombreux nageurs porter sa marque de maillots de bain.


Le nageur américain Michael Phelps (à gauche), athlète le plus titré des jeux Olympiques, présente sa ligne de maillots de bain, le 16 février 2017 à Paris - AFP


« Je suis terminé, je suis fini », a lancé Michael Phelps - en visite à Paris jeudi pour promouvoir ses créations - afin de couper court au fantasme d'un éventuel énième retour au plus haut niveau. Mais on ne se refait pas si facilement.

Après avoir passé une bonne vingtaine d'années dans les bassins et pris un abonnement sur la plus haute marche des podiums olympiques, la "Balle de Baltimore » ne pouvait pas totalement couper avec le monde de la natation.

Et la transition vers l'après carrière a été toute trouvée : depuis 2014, l'Américain collabore avec Aqua Sphère, fabricant de matériel de natation, dans la conception et l'élaboration des maillots de bains pour la compétition.

« C'est devenu une passion, pour laquelle je consacre beaucoup de temps et d'énergie », a-t-il expliqué non loin de la piscine Molitor, tout sourire, le bouc un peu plus fourni que lors de ses années de sportif. « J'apprécie être autour du sport, de la natation. Ce sera comme cela pour une partie du reste de ma vie et j'aime ça », apprécie-t-il.

A Rio en août 2016, c'est avec des maillots de bain de sa propre conception qu'il est allé chercher cinq nouvelles médailles d'or, pour établir son hallucinant record à 23 titres olympiques. Si l'on ajoute une médaille d'argent, il a placé le curseur à 28 breloques sur l'Olympe, un total mythique qui en fait une légende du sport.

« Une longue expérience »

« J'étais plus confiant dans ma natation, en ayant participé à la conception de mes maillots », a-t-il expliqué. En 2012, après des jeux Olympiques à Londres bouclés à six médailles dont deux d'or, il avait annoncé sa retraite, mais deux ans plus tard, il était revenu sur sa décision pour un retour gagnant. Désormais, il souhaite partager sa « longue expérience avec les combinaisons de natation, de plus de 20 ans ».

Son quotidien est donc rythmé par des réunions autour d'une table « avec un groupe d'ingénieurs et une équipe qui réalise le design » de ses produits. « Une expérience folle à vivre », clame-t-il. « Je n'ai pas eu cette possibilité avant, que quelqu'un écoute ce que j'ai à dire à propos d'un produit ou d'une combinaison », a-t-il noté avec une pointe de regret.

En 2016, il affirme sans donner de noms, que des athlètes, notamment Australiens, possédaient ses combinaisons mais ne pouvaient pas les « porter parce qu'il y avait une autre marque pour la sélection » nationale. « La technologie et le sport vont continuer de grandir », prévient-il. Son regard est déjà porté vers les prochains jeux Olympiques de Tokyo dans trois ans et demi.

« Pour moi, le rêve deviendra réalité en ayant certains des meilleurs nageurs du monde portant nos combinaisons », songe-t-il. De quoi écumer encore pendant de longues années, les piscines et les compétitions du monde entier. Sans se mouiller !

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.