×
Publicités
Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
6 juin 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mickey Drexler quitte la direction de J. Crew

Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
6 juin 2017

Mickey Drexler quitte son poste de directeur général de J. Crew après 14 années passées à la tête de l'entreprise américaine de prêt-à-porter. Cette nouvelle intervient alors que la marque, autrefois très prisée, souffre de la baisse de ses ventes et de sa profitabilité.

J. Crew accueille un nouveau dirigeant pour redresser ses ventes - J. Crew


L'entreprise a nommé James Brett pour occuper le poste de PDG laissé vacant. Ce dirigeant expérimenté était dernièrement président chargé des accessoires d'ameublement chez West Elm. Il prendra ses fonctions dès le mois prochain et rejoindra par ailleurs le conseil d'administration.

Mickey Drexler, qui détient 10 % du capital de l'entreprise, restera toutefois président du conseil d'administration. Michael Nicholson gardera, de son côté, son double poste de chef de l'exploitation et de directeur financier et Libby Wadle conservera sa place de présidente de Madewell, la marque la plus prospère du groupe.

« Il s'agit d'une période motivante pour J. Crew car nous continuons à mettre en œuvre des changements significatifs pour rendre possible le succès à long terme de l'entreprise », a ainsi déclaré Mickey Drexler, sans mentionner les problèmes liés à l'activité. « En tant que président du conseil et propriétaire de l'entreprise, il était de ma responsabilité de me concentrer sur l'avenir, et de trouver un dirigeant adéquat pour exécuter nos plans stratégiques ».

Depuis quelques temps, des rumeurs faisaient état du retrait de Mickey Drexler de la gestion quotidienne du groupe, alors que celui-ci lutte pour s'adapter à l'évolution des préférences des consommateurs ainsi qu'à un environnement commercial plus difficile. Cette année, la marque a annoncé de fortes réductions de prix.

Jenna Lyons, sa directrice de la création, a par ailleurs quitté l'entreprise et, en mars, le groupe a de nouveau annoncé des ventes en retrait pour sa marque J. Crew au 4e trimestre, même si la performance de Madewell est nettement plus solide.

Que va apporter James Brett à l'entreprise alors que le secteur de l'habillement aux Etats-Unis traverse l'une des périodes les plus difficiles de son histoire ? Selon Mickey Drexler, celui-ci « bénéficie d'une capacité prouvée à encourager l'innovation et à développer une distribution omnicanale ».

Chez West Elm, James Brett faisait partie du groupe Williams-Sonoma. Depuis sa prise de fonctions en 2010, la marque a atteint le milliard de dollars de chiffre d'affaires. Il était auparavant directeur du merchandising d'une division d'Urban Outfitters, et a aussi officié chez Anthropologie, J.C. Penney et May Department Stores.

A l'annonce de sa nomination, James Brett a pour sa part déclaré : « [j'ai] hâte de mener la marque à travers sa prochaine phase de croissance ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com