Micolet : le site de vide-dressing espagnol arrive en France

Micolet arrive sur le marché français de la vente de vêtements féminins de seconde main, un secteur aujourd’hui dominé par VideDressing et Vestiaire Collective. Le site propose du prêt-à-porter et des accessoires d’occasion à des prix réduits de 80 %.

Page d'accueil du site français Micolet

Lancé en Espagne en 2015 par Aritza Loroño et Jose María del Moral, la boutique en ligne prend en charge le processus d’achat et de revente des produits en se rémunérant via une commission de 25 % à la charge de l’acheteuse.

L’entreprise implantée à Bilbao revendique une communauté de 400 000 utilisatrices, un catalogue enrichi de1 000 articles par jour et une croissance mensuelle de 20 %. Fort de ce constat, Micolet a choisi la France pour sa première implantation à l’étranger.

Pour le moment, les Françaises peuvent uniquement acheter les vêtements et pourront, dans un second temps, mettre en vente leurs produits. Le site propose des marques allant de la fast-fashion jusqu’aux marques haut de gamme et luxe accessible (Zara, Bershka, Maje, Sandro, Longchamp, Marc Jacobs).

Une première exportation pour Micolet qui devrait ensuite s’attaquer d’ici à 2018 à l’Allemagne, la Belgique, l’Italie et l’Angleterre. La boutique en ligne espagnole table sur un chiffre d’affaires de 1,5 million d’euros en 2017 et compte le doubler l’année suivante.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER