Milan Fashion Week : Gucci revient au bercail, Daniel Lee fait ses débuts chez Bottega Veneta

La saison dernière, Gucci avait organisé un défilé inspiré du mouvement italien New Image au Palace à Paris. En février, la marque florentine présentera sa collection à l'intérieur de son nouveau siège social, sur la via Mecenate, à l'est de Milan, à quelques encablures de l'aéroport de Linate.


Voir le défilé
Gucci - Printemps-été 2019 - Prêt-à-porter féminin - Paris - © PixelFormula

La Semaine de la mode féminine milanaise, ou Milano Moda Donna si on suit l'appellation officielle, sera également l'occasion pour Daniel Lee de faire ses débuts tant attendus chez Bottega Veneta. Ce dernier doit présenter sa première collection le vendredi 22 février sur la Piazza Sempione, sous une tente plantée dans un des emplacements favoris des créateurs milanais, près de l'Arco della Pace. Il s'agit d'une porte historique de la ville, d'un arc de triomphe dont les origines remontent aux premières murailles romaines de Milan, quand elle s'appelait encore Porta Giovia, ou Porte de Jupiter, le dieu suprême qui veillait sur les ancêtres - ce qui, pour une marque historique comme Bottega Veneta, semble plutôt approprié. BV a passé son tour pendant la dernière saison des défilés, le temps que Daniel Lee prenne la succession de Tomas Maier, qui avait assuré la direction artistique de la maison pendant de longues années avant lui.

La saison de six jours débute avec 11 défilés mercredi. Point culminant de la première journée : Moncler, qui organise son show dans l'ombre de la grande Stazione Centrale de Milan.


Voir le défilé
Bottega Veneta - Automne-hiver 2018 - Prêt-à-porter féminin - New York - © PixelFormula

 La Camera Nazionale della Moda Italiana (CNMI), l'instance dirigeante de la mode italienne, a également invité un nouveau groupe de jeunes talents, notamment Alexandra Moura, une créatrice lisboète, mais aussi Marios, une marque lancée par les designers Mayo Loizou et Leszek Chmielewski, qui défile grâce au soutien de la Camera. Le jeune créateur italien Marco Rambaldi et Act N.1 participeront tous les deux grâce au soutien de la CNMI et du CNMI Fashion Trust.

Naturellement, les grandes pointures de la mode italienne planifient également leurs propres défilés : Fendi, Missoni, Antonio Marras, Byblos, Roberto Cavalli, Salvatore Ferragamo et Giorgio Armani. Ce dernier présentera également deux défilés pour sa ligne contemporaine Emporio Armani.
 

Alexandra Moura - Printemps-été 2018

Le coup d'envoi de la Semaine de la mode sera donné par une soirée, mercredi soir, au Musée des sciences et de la technologie Leonardo da Vinci, et l'événement se terminera sur un « Dîner en l'honneur des nouveaux créateurs », organisé par la CNMI, la mairie de Milan et San Pellegrino, le lundi 25 février.

Enfin, l'un des principaux défilés de la semaine ne figure pas sur le calendrier officiel : il s'agit de celui de Dolce & Gabbana - puisque la maison s'obstine à rester indépendante de la Camera. Cela porte à 59 le nombre de défilés à Milan, statistique utile la prochaine fois que quelqu'un osera affirmer que la saison milanaise est en déclin.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER