×
Publicités
Par
AFP
Publié le
30 sept. 2006
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Milan : imprimés Missoni, dentelles Cavalli

Par
AFP
Publié le
30 sept. 2006

MILAN, 30 sept 2006 (AFP) - Pantalons longs et fluides, robes kimonos, jupes à grosses poches, imprimés pois et nénuphars: l'été s'écoulera en pente douce chez Missoni, qui présentait samedi 30 septembre à Milan sa collection de prêt-à-porter féminin pour le printemps-été 2007.


Une robe Missoni présentée lors des défilés de prêt-à-porter pour le printemps-été 2007 à Milan
Photo : Filippo Monteforte/AFP

Roberto Cavalli, quant à lui, revisite le Florence de la fin du XIXe siècle, avec une profusion de ruchés, de longues manches bouffantes, de dentelles et de flots en satin.

Angela Missoni a dessiné un vestiaire qui suggère la nonchalance. De larges pantalons dissimulent des chaussures dont la plateforme et les hauts talons interdisent toute marche précipitée. Mieux vaut musarder en jupe de faille, comme soufflée et à grandes poches, en confortable short et blouse kimono, en robe courte qui efface la taille.

Côté couleurs, les imprimés (noir, blanc, terre, jaune, turquoise...) se téléscopent, mais dans des harmonies chromatiques. Le traditionnel zig-zag maison côtoie un motif camouflage, des pois, des fleurs, des liserés de couleur contrastée au bas de manches kimono. Des fleurs lilas se mêlent aux pois blancs d'une robe noire, des pans de tissu aux petits imprimés différents composent une robe.

L'ampleur est parfois contenue par un bandeau-corset en maille d'où s'échappent les pans de la blouse.

Roberto Cavalli convie à un voyage dans le temps, sur fond de photographies de Florence en 1890 où se pressent des hommes en noir et des femmes en robes longues.


Une robe Cavalli présentée lors des défilés de prêt-à-porter pour le printemps-été 2007 à Milan
Photo : Filippo Monteforte/AFP

Ses nouvelles Florentines s'habillent de pantalons courts et larges, accompagnés de courtes vestes ou de spencers brodés ton sur ton ou doré, et de robes vaporeuses aux longues manches bouffantes, pincées à plusieurs reprises le long du bras, aux poignets mousquetaires.

Elles aiment les grandes chemises claires à col montant, aux lavallières de soie ou satin couleur ciel, aux ruchés dégringolant jusqu'à la taille. Elles les portent avec des pantalons, ou encore avec un short verni noir.

Leurs longues robes de dentelle noire s'ornent d'un col haut et d'un flot de satin mais aussi des franges et d'une grosse ceinture de turquoise.

Roberto Cavalli signe aussi une mini-robe noire aux fleurs peintes comme une nature morte et lacée dans le dos, un bustier rigide rouge d'aspect serpent lacé comme un corset, une robe longue tigrée qui fait sensation, avec ses manches évasées dont un pan frôle le sol.

Pour Anteprima, la Japonaise Izumi Ogino propose des shorts, des chemises au long col pointu loin du cou, des micro-blousons et gilets, déclinés en noir, blanc et argent.

La semaine milanaise de la mode devait s'achever samedi soir avec la présentation des collections de plusieurs stylistes russes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.