×
Publicités
Par
AFP
Publié le
27 sept. 2010
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Milan: jeune fille sage, look tribal ou princesse du désert

Par
AFP
Publié le
27 sept. 2010

ROME, 27 sept 2010 (AFP) - Pour l'été prochain, les femmes auront le choix entre les mises sages et simples de Dsquared2, le style sauvage quasi tribal de Roberto Cavalli ou le total look bleu touareg de Giorgio Armani, selon les collections de prêt-à-porter très éclectiques présentées au sixième jour de la semaine de la mode milanaise.


Dsquared2, collection Printemps-Ete 2011

Dans leur dressing-room, les jeunes filles de Dsquared2 dévalisent allègrement les armoires des parents pour s'habiller tout confort et en toute simplicité. Avec une prédilection pour les pièces de base du vestiaire masculin.

Pulls à col en V, longs cardigans à maille fine, chemises blanches, vestes masculines, pantalons en toile ou en flanelle à pinces et chaussures plates à lacets sont les éléments clés de ce look androgyne à la Diane Keaton dans le film "Annie Hall" de Woody Allen.

Sans oublier les grandes lunettes du personnage, omniprésentes dans la collection où elles sont revisitées en format géant. Costume d'homme d'affaires et smokings masculins complètent la panoplie, avec l'incontournable chaîne de montre à gousset accrochée à la ceinture du pantalon.

Les chaussettes blanches tire-bouchonnées sur la cheville ajoutent à ce look masculin/féminin une touche innocente qui parcourt toute la collection. A l'instar des petites robes courtes, tel ce modèle de communiante en coton blanc brodé ou cette mini blouse noire de bonne-soeur.

Roberto Cavalli joue sur un tout autre registre renouant avec son ADN très rock et seventies. Pour les 40 ans de sa maison, le couturier toscan a offert un défilé électrique sous un immense chapiteau transparent dressé Piazza Sempione avec en guise d'entrée rien moins que "l'Arco della Pace", le monumental Arc de Triomphe milanais.

Le styliste a concocté une collection au style sauvage pour créatures mi gorgones, mi walkyries, frangées de la tête aux pieds, jusqu'aux accessoires avec colliers et sacs aux mille tentacules virevoltantes. Tout n'est qu'un entrelacs de cordelettes en cuir, de longues lanières tressées, de franges courtes ou extra longues, simples, à perles ou à noeuds venant décorer des pantalons cow-boy taille basse, des gilets western avec fermetures à lacets, des perfectos et des robes de pêcheur en macramé.

Une forte présence du cuir, tressé ou travaillé en patchwork, accentue ce côté quasi tribal. Tout comme les imprimés "reptiliens" (python, crocodile) repris dans les robes en chiffon ou les paillettes métalliques incrustées sur des robes en tulle, le tout dans une palette de couleurs déteintes (violet, bleu gris, anthracite, gris-vert).

Giorgio Armani a offert lui aussi un grand show, clôturant avec faste cette dernière journée forte de la semaine du prêt-à-porter milanais. Une fois n'est pas coutume, les célèbres rédactrices de mode se sont fait voler la vedette par l'acteur américain George Clooney, accompagné de sa fiancée italienne Elisabetta Canalis, qui a attiré tous les flashs des photographes et créé une certaine cohue.

Pour l'été prochain, Giorgio Armani a imaginé une collection toute déclinée en bleu avec des silhouettes longilignes et sombres, sortant d'un paysage de désert mouvant projeté sur le fond de la scène.

Coiffées d'un turban à la Touareg ces princesses du désert endossent des robes en satin brillant ou en tricot brodé, portées sur de fins pantalons transparents, tout comme les tuniques mi-longues, sur lesquelles elles enfilent des petites vestes cintrées.

Pour le soir, elles arborent de longues robes fourreaux bustiers couvrant leurs épaules d'un impalpable châle en voile de soie. La palette est rigoureusement bleu nuit. Un bleu profond assorti parfois au noir, qui devient nuit étoilée de paillettes et cristaux pour les tenues de soirées.

Par Dominique MURET

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.