×
7 053
Fashion Jobs

Milan : une Fashion Week masculine de plus en plus féminine

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 13 juin 2019
Temps de lecture
access_time 4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

C'est une Fashion Week très féminine qui s'annonce à Milan. La Semaine de la mode masculine italienne, qui démarre vendredi soir, durera quatre jours. Plusieurs moments forts sont à prévoir : la présentation mixte de Stella McCartney, les débuts italiens de la très branchée Isabel Marant et une soirée huppée organisée par Miuccia Prada.


Prada - Automne-hiver 2019 - Prêt-à-porter masculin - Milan - © PixelFormula

 
Voilà de quoi plaire aux féministes de la mode : Donatella Versace - qui revient victorieuse du gala du Met où elle a impressionné sur le tapis rouge - présentera samedi soir ses dernières idées pour la mode masculine. Lundi, c'est Silvia Fendi qui saluera à la fin du show masculin de la marque qui porte son nom. Il s'agira de son premier défilé depuis le décès du directeur artistique de Fendi, Karl Lagerfeld, le 19 février.
 
C'est Stella McCartney qui ouvrira le bal vendredi soir, en organisant une présentation mixte pour ses collections masculine et féminine printemps-été 2020.

La créatrice britannique avait fait ses premiers pas dans la mode masculine à Paris en mars 2018 avec un défilé mixte, juste avant de racheter le contrôle total de sa maison au groupe de luxe Kering. En juin de l'année dernière, Stella McCartney a choisi de présenter ses collections masculines et féminines à Milan, mais le choix de l'emplacement de son prochain défilé suggère qu'elle tient à augmenter sa portée commerciale et à renforcer sa branche masculine - malgré le départ surprenant de Frederick Lukoff, son PDG depuis une décennie, qui a quitté la griffe londonienne pour prendre la tête d'une marque moins prestigieuse, Scotch & Soda. 

Vendredi, Stella McCartney sera présente en personne à son événement milanais, qui aura lieu dans un cloître médiéval à quelques encablures de la Bourse milanaise. 

C'est à qui organisera la meilleure soirée : Isabel Marant organise une fête baptisée « Isabel in Town » dans un palais Renaissance du centre-ville samedi, avec non pas un mais deux DJ, Futuro Tropicale et Velardi.


Fendi - Automne-hiver 2019 - Prêt-à-porter masculin - Milan - © PixelFormula

 
Pour ne pas être en reste, Miuccia Prada a l'intention d'organiser une gigantesque soirée vendredi, intitulée « I Want to Like You but I Find it Difficult » (« Je veux t'aimer mais je trouve ça difficile »). L'événement, annoncé comme « Un Evento Musicale », avec le rocker électro-punk italien Andrea Belfi, le spécialiste de la techno Craig Richards, le grand maître de l'ambient Biosphere et le projet de techno expérimentale Object Blue, devrait faire vibrer les murs de la Fondazione Prada.

Les soirées de Philipp Plein, de DSquared2 et de Marcelo Burlon viendront compléter cette offre riche en événements nocturnes. 
 
Donatella Versace - qui a épaté la planète mode au Met Gala avec sa robe « Divine » coupée dans un tissu acidulé - revient au bercail, dans son palazzo de la via Gesu.

Et la tradition sera respectée : le premier défilé de la saison sera celui de la maison Ermenegildo Zegna qui, sous la direction subtile du créateur Alessandro Sartori, est entrée dans le classement des dix premières marques du secteur.

Milan faisant office de centre commercial de la mode haut de gamme italienne, plusieurs marques célébreront également l'ouverture de nouveaux magasins, notamment Slam Jam et Persol. Canali offrira une réception sur un toit, Caruso inaugurera son showroom dans le centre-ville. Gucci est en pourparlers avec Harmony Korine et s'apprête à dévoiler un nouveau film, « Trash Humpers ».


Emporio Armani - Automne-hiver 2019 - Prêt-à-porter masculin - Milan - © PixelFormula


Deux grandes maisons milanaises s'apprêtent par ailleurs à organiser deux défilés distincts. Giorgio Armani dévoilera sa collection Emporio Armani samedi matin, puis - dans un autre lieu, à un horaire différent - sa collection signature, lundi soir, à son adresse historique de la via Borgonuovo. Une décision en forme de soutien envers la Camera della Moda, l'instance dirigeante de la mode italienne, afin d'encourager plus de journalistes et d'acheteurs à rester toute la journée du lundi. Auparavant, lorsque le défilé Giorgio Armani avait lieu le lundi matin, des dizaines de visiteurs sautaient illico presto dans leur limousine après le défilé et se rendaient en toute hâte à l'aéroport de Linate dès que le dernier mannequin du grand couturier avait quitté le podium.

Par ailleurs, la marque Dolce & Gabbana présentera également deux défilés. D'abord la ligne signature à 14h le samedi, suivie dimanche soir d'un défilé pour Sartoria, la ligne sur mesure de la maison italienne, au même endroit - leur espace de défilé sur le viale Piave, un ancien cinéma habilement réaménagé.

Enfin, dans sa tentative de créer une nouvelle génération de talents - un projet sur lequel Milan a pris du retard sur Londres ou Paris -, la Camera della Moda s'est surmenée en soutenant non pas une mais neuf maisons : M1992, Magliano, Bed J.W. Ford, Danilo Paura, Rolf Ekroth & Terinit, le duo de designers sud-coréens Moo-Yeol Lee et Minhee Kim, de la marque Youser, United Standard, Edithmarcel et David Catalan. En un mot, on ne peut qu'admirer les efforts de la Camera pour soutenir la jeune création locale...

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com