×
6 072
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
7 sept. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Milano Unica : entre juillet et septembre, son cœur balance

Publié le
7 sept. 2016

« D’ici à fin septembre, nous devons faire un choix courageux sur les dates et nous devons être unis dans ce choix ». C’est en ces termes que le président de Milano Unica, Ercole Botto Poala, a dévoilé mardi, à l’occasion de l’inauguration du salon textile programmé jusqu’au 8 septembre à Milan, le débat qui agite en ce moment les tisseurs italiens.

Claudio Marenzi, président de SMI, lors de l'inauguration de Milano Unica - FashionNetwork (photo DM)

 
Une discussion a été engagée sur l’opportunité d’avancer en juillet l’édition de septembre de Milano Unica, consacrée aux collections hivernales. Les tisseurs italiens doivent se prononcer sur cet éventuel changement d’ici à la fin du mois.
 
« En septembre, les Allemands nous boudent car notre salon se tient juste à quelques jours de Munich Fabric Start. En juillet, ce sont les Américains qui ne viennent pas à Milan car nous avons le même mois notre édition de New York. Nous ne pourrons jamais contenter tout le monde ! Mais nous devons avoir le courage de changer », insiste encore Ercole Botto Poala.

« Nos entrepreneurs ne veulent plus de deux rendez-vous rapprochés tels que celui de septembre et celui de Prima MU, qui se tient en juillet et est dédié aux pré-collections. Nous devons donc trancher », explique-t-il à FashionNetwork.com
 
« Sous l’influence des principaux revendeurs américains, les maisons de mode ont pris l’habitude d’anticiper de plus en plus la définition de leurs collections. Auparavant, 20 % de la recherche se faisait en juillet et 80 % en septembre. Aujourd’hui, ce rapport s'est inversé et les choix les plus importants s’opèrent déjà en juillet », constate Pier Luigi Loro Piana, fondateur de la marque de cachemire homonyme.
 
« Fin juillet, mon entreprise a terminé ses achats. Elle se rend à Milano Unica en septembre juste pour y pêcher quelques échantillons », confirme Claudio Marenzi, titulaire de l’entreprise d’habillement Herno et président de SMI, l’organisation patronale réunissant les industriels de la mode et du textile transalpins.
 
« En juillet, nous avons travaillé très, très bien. En plus, la clientèle était vraiment de première catégorie », commente un tisseur italien ayant participé à Prima MU, qui semble pencher, comme beaucoup d’autres, pour l’hypothèse d’un unique rendez-vous anticipé par rapport au calendrier actuel…

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com