×
Publicités
Par
Reuters
Publié le
21 juin 2009
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mines : Xstrata veut fusionner avec Anglo American

Par
Reuters
Publié le
21 juin 2009

LONDRES (Reuters) - Anglo American a annoncé dimanche 21 juin avoir reçu une offre de rachat d'un montant de 41 milliards de livres (48,6 milliards d'euros) de la part de son concurrent Xstrata et indiqué que les négociations n'en étaient qu'à un stade préliminaire.


Mine de platine en Afrique du Sud

"Le conseil d'administration d'Anglo American confirme avoir reçu une offre préliminaire de la part de Xstrata qui pourrait se traduire, ou non, par une transaction", indique Anglo American dans un communiqué.

"Il faut garder à l'esprit que la situation n'en est qu'à ses débuts et qu'il n'y a aucune certitude que (les discussions) mènent à une transaction."

Le Sunday Telegraph rapportait dimanche que le directeur général de Xstrata Mick Davis a envoyé un courrier au conseil d'administration d'Anglo American pour lui proposer d'ouvrir des discussions.

Selon l'hebdomadaire britannique, Anglo American est conseillé par Goldman Sachs et UBS tandis que Deutsche Bank et JP Morgan Cazenove s'occupent des intérêts de Xtstrata.

Les contours de l'offre de Xtstrata restent à déterminer. Selon le Sunday Telegraph, Glencore, qui détient 35 % de son actionnariat serait favorable à cet accord.

Cette offensive, écrit le journal, aurait été initiée par Black Rock et Capital Group, deux autres gros actionnaires de Xstrata.

L'idée d'un rapprochement des deux groupes miniers n'est pas nouvelle et les rumeurs de fusion ont resurgi avec l'annonce d'un accord entre BHP Billiton et Rio Tinto dans le secteur du minerai de fer.

L'issue de l'approche de Xtstrata n'est pas dénuée d'obstacles dans la mesure où le gouvernement sud-africain, l'un des principaux actionnaires d'Anglo American, pourrait s'y opposer.

© Thomson Reuters 2021 All rights reserved.