×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
29 nov. 2022
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mint&Rose et ses chaussures made in Spain veulent séduire la France

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
29 nov. 2022

Mint&Rose poursuit son expansion. Fondée en 2012 par l’entrepreneuse Monti G. Benavides, cette marque espagnole d’inspiration méditerranéenne fête ses dix ans cette année. Et à l’occasion de cet anniversaire, elle accélère ses projets de croissance avec la France en ligne de mire. Connue pour ses chaussures élégantes fabriquées en Espagne, la griffe compte sur son internationalisation pour générer une forte progression de son chiffre d’affaires au cours des prochains mois. Pour l’exercice en cours, elle table sur 3,8 millions d’euros de ventes; après avoir enregistré un chiffre d'affaires d' 1,8 millions d’euros l'année dernière.


Monti G. Benavides, la fondatrice de Mint&Rose - Mint&Rose


Aujourd’hui, l’Espagne et les États-Unis sont les principaux marchés de Mint&Rose, qui lorgne chez son voisin. Depuis l’année dernière, la griffe prépare son expansion en France et a commencé par signer un partenariat avec les grands magasins les plus célèbres de France : les Galeries Lafayette. Grâce à cette alliance, le label espagnol a pu disposer d’une présence physique en-dehors de la capitale et se fait connaître petit à petit à Bordeaux, à Lyon, à Biarritz, à Marseille, à Nice, à Nantes, à Strasbourg, à Toulouse, à Lille et à Montpellier.

À la fin de l’exercice 2022, la marque comptera 24 points de vente en France, qui s’ajoutent aux quatre boutiques propres qu’elle possède en Espagne et à ses trois corners chez El Corte Inglés, la principale chaîne de grands magasins espagnols. Son positionnement: une offre de qualité à des tarifs accessibles, avec des chaussures aux alentours de 200 euros et des sacs à partir de 180 euros.

“Le marché français est un immense défi pour notre marque. Nous sommes en train d’élaborer un plan stratégique d’expansion pour reproduire le modèle qui nous a permis de nous positionner en Espagne au cours des dernières années“, explique Monti G. Benavides à FashionNetwork.com. La directrice générale actuelle de la marque est aussi celle qui l’a fondée en Californie, une région où l’entrepreneuse a vécu pendant plus de dix ans avant de rentrer dans son pays natal.

“Les ventes aux Galeries Lafayette sont en croissance continue, ce format nous permet d’être présents dans plusieurs régions différentes. Cette alliance nous aide à apprendre à connaître le marché“, observe l’entrepreneuse. La proximité géographique est selon elle un “facteur-clé“ qui facilite ce développement. “Si je veux aller travailler à Paris, faire de la veille stratégique ou m’asseoir à une terrasse pour observer le style unique des Parisiennes et m’en inspirer, je n’ai qu’à prendre un vol d’1 h 30“, sourit-elle.


Boutique de la marque dans la rue Ayala, à Madrid - Mint&Rose


Mais la prochaine étape d’implantation de Mint&Rose dans l’Hexagone sera digitale: la boutique en ligne de la griffe doit maintenant être adaptée au marché français. “L’expérience d’achat en ligne doit être impeccable. C’est un paramètre que nous contrôlons déjà parfaitement aux États-Unis et en Espagne, notamment en ce qui concerne les tunnels de vente, les retours ou les fournisseurs logistiques“, assure la fondatrice. Le siège est installé dans sa ville natale, Valladolid.

Actuellement, le e-commerce génère déjà 50% des ventes de l’entreprise. Ses sacs sont fabriqués artisanalement à Ubrique (Cádiz), ses espadrilles en jute naturel et biodégradable viennent de Caravaca de la Cruz (Murcie) et ses chaussures proviennent d’ateliers spécialisés à Elda (Alicante).

De nouvelles boutiques à venir à Barcelone, Séville et Bilbao



L’autre moitié du chiffre d’affaires de cette entreprise qui emploie déjà 33 personnes (17 au siège social) est issue du canal physique, un pourcentage que Monti G. Benavides souhaiterait conserver à l’avenir. “Dans notre cas, la vente en ligne croît grâce à notre présence physique et à la notoriété que nous sommes en train d’acquérir.“

En Espagne, l’entreprise possède déjà deux boutiques à Madrid (dans les rues Ayala et Argensola), un point de vente à Valence et un établissement à Valladolid, en plus de ses partenaires multimarques. De nouvelles boutiques propres devraient bientôt être inaugurées à Barcelone, Séville et Bilbao.


Processus de fabrication d’une paire de bottes de la griffe - Mint&Rose


Principalement connue pour ses chaussures, Mint&Rose se verrait bien diversifier son offre et aspire à proposer un univers complet. Les accessoires (sacs, ceintures, foulards et petite maroquinerie) représentent déjà plus de 40% des ventes et sont maintenant complétés par une offre textile, composée de pièces intemporelles en cachemire et de linge de maison, et par des objets déco: bougies, huiles naturelles et crèmes pour les mains.

Et la diversification ne semble pas effrayer Monti G. Benavides, qui a su se réinventer dans cette aventure en solitaire après avoir fait carrière dans la finance privée. Il y a quelques jours à peine, la marque a organisé sa première retraite pour les femmes entrepreneuses et inspirantes, “Women on Business“, sur les berges du fleuve Duero.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com