Miss Sixty s'annonce sur Regent Street, à Paris et Berlin

Miss Sixty, qui cherche à se repositionner en tant que marque haut de gamme après son rachat en 2012 par des investisseurs chinois, présente actuellement un nouveau programme de relance sur le marché européen. Dans la ligne de mire du label de jeans féminin : la très prisée rue commerçante de Regent Street à Londres, où la marque souhaite ouvrir un emplacement.


Le nouveau magasin de Miss Sixty à Milan témoigne de son changement de cap

L'entreprise, contrôlée désormais par le groupe Trendy International, basé à Hong Kong (Jacky Xu, son fondateur, avait repris le Sixty Group en 2012 via l'un de ses fonds d'investissement), espère ouvrir son magasin londonien d'ici la fin de l'année 2019, tout en annonçant l'inauguration préalable de nouveaux points de vente à Paris et à Berlin - ces derniers devraient ouvrir d'ici la fin de l'année prochaine.

Si la marque a annoncé son souhait d'ouvrir un nouveau magasin parisien il y a déjà plusieurs années, l'ouverture d'une boutique de 700 mètres carrés sur la piazza del Duomo de Milan la semaine dernière témoigne de l'activation de son programme d'expansion européenne. La société précise que ses investissements consacrés à l'ouverture de nouveaux magasins s'élèvent à 180 millions d'euros - une bonne partie de ces dépenses ayant lieu en Chine, où Miss Sixty possède 160 magasins, mais souhaiterait élever ce nombre à 300 magasins d'ici 2020.

Dans une série d'entretiens, Andrea Pomi, directeur commercial pour la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique, a précisé que la marque connaît une bonne croissance en Europe et s'attend à un chiffre d'affaires de 30 millions d'euros l'an prochain, tout en continuant son changement de cap vers une image de marque plus haut de gamme et en poursuivant ses ouvertures de magasins dans les principales capitales de la mode. Miss Sixty possède actuellement 11 magasins européens et cinq établissements franchisés en Russie.


Le magasin Miss Sixty à Milan occupe une grande surface de vente, et fait partie de la stratégie de repositionnement de la marque

Outre Regent Street et les magasins de Berlin et de Paris, Miss Sixty cherche à distribuer ses produits à Madrid et Monaco. L'entreprise étend part ailleurs son réseau de vente en gros et prévoit d'atteindre les 200 partenaires wholesale d'ici la fin 2018, contre seulement quelques-uns il y a un an. Sans oublier les États-Unis, où Miss Sixty espère faire son entrée prochainement.

Il s'agit d'un plan ambitieux, comprenant beaucoup d'annonces pour une marque que son propriétaire disait vouloir introduire à la Bourse de Hong Kong l'an dernier. C'est donc sans surprise qu'on apprend que la marque cherche aussi à collaborer avec de grands noms de la mode et serait actuellement en train de recruter un directeur artistique - même si aucun détail n'a pour l'instant été divulgué.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER