×
6 851
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Missoni : classe, net et haut en couleur

Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
today 24 févr. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La science des couleurs, dont une étude approfondie pour l'une d'entre elles, était au cœur de la dernière collection fluide, aux formes allongées, et du défilé organisé par Missoni ce samedi soir à Milan.


Missoni - Automne-Hiver 2019 - Prêt-à-porter féminin - Milan - © PixelFormula

 
La directrice de la création, Angela Missoni, a choisi un nouvel espace d’exposition – un palais des glaces géant construit dans les années 1920 – et baigné la structure de style Liberty de lumière bleue éclatante.

« On pénètre directement dans un écran bleu... fait pour téléporter les personnages à travers les époques et les lieux, en un clin d’œil », expliquait le programme. L’invitation annonçait les intentions d’Angela : un foulard en soie dans une débauche chromatique de couleurs marbrées, avec un leitmotiv bleu.

Le résultat était une silhouette allongée et gracieuse, avec des variantes sous forme de charmantes vestes en jacquard portées avec des capuchons et des hijabs. Mais les silhouettes les plus spectaculaires étaient ces manteaux en jacquard aux motifs floraux abstraits, portés avec un tchador funky. Pour le soir, des combinaisons et des dos nus étincelants, en lamé bleu saphir.

C’était le dernier d’une série de défilés mixtes à Milan, avec notamment cette saison Gucci, Bottega Veneta, Giorgio Armani et Salvatore Ferragamo. Pas étonnant que la saison masculine de Milan raccourcisse sans cesse !

Pour les hommes, Angela Missoni a imaginé des cardigans en jacquard plein de goût et quelques brillantes vestes en patchwork irrégulier. Des looks classieux pour week-end d’automne frisquet, ce qui se fait de mieux en matière de chic décontracté. Et pour la ville, pourquoi pas adopter ces pardessus dégradés de gentlemen, bleu vif aux épaules puis s’estompant en bleu pacifique sous la taille ?


Missoni - Automne-hiver 2019 - Prêt-à-porter féminin - Milan - © PixelFormula


« Une ligne de conduite claire et pure. Rien de superflu, que du pur Missoni », insistait en coulisses une Angela Missoni tout sourire.

Tous les mannequins étaient baignés de bleu, tandis que la spectaculaire bande-son comprenait le tube culte de Kevin Ayers, « Two goes into Four ». Une chanson appropriée pour une marque qui monte clairement en puissance depuis juin dernier, quand le groupe d’investissement italien FSI a acheté 41 % des parts de Missoni pour 70 millions d’euros.

Le nouveau financeur contribue à développer l’impact de Missoni en matière de distribution, avec une demi-douzaine de boutiques supplémentaires cette année, de Miami aux pays du Golfe, et surtout un magasin amiral sur Madison Avenue.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com