×
5 787
Fashion Jobs
Publicités

Missoni met le turbo et se diversifie dans les montres

Publié le
today 4 déc. 2019
Temps de lecture
access_time 4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Avec le soutien du fonds Italien FSI (Fondo Strategico Italiano), qui a pris 41,2 % de son capital en juin dernier, Missoni accélère sur tous les fronts. En particulier sur l’expansion retail, la diversification de produits et les licences. La maison italienne vient ainsi d’annoncer son entrée dans le secteur de l’horlogerie avec Timex Group Luxury Division.


Missoni lance ses premières montres avec Timex - Missoni


L’accord de licence passé avec la division luxe du groupe américain Timex, basée en Suisse et qui compte notamment dans son portefeuille les licences de Versace et de Salvatore Ferragamo, porte sur la création, le développement et la distribution des lignes de montres Missoni. Les premiers modèles seront disponibles à partir de l'automne 2020 dans les boutiques de la marque, auprès des revendeurs autorisés et en ligne.

"Les montres associeront la précision impeccable d'un mouvement Swiss Made à un design rigoureusement Made in Italy, caractérisé par l'esthétique inimitable qui a rendu célèbres les collections de la marque, telles que motifs en zigzag, combinaisons de textures, matières et couleurs, ainsi qu'imprimés et lettrage", précise Missoni dans un communiqué. La collection se composera d'environ 40 modèles pour homme et femme, commercialisés à des prix allant de 400 à 2 000 euros.

Cette annonce intervient alors que la griffe a choisi l'an dernier de s’allier avec Safilo pour produire ses lignes de lunettes Missoni et M Missoni via un accord de licence de cinq ans. Par ailleurs, le label veut mettre en avant davantage sa ligne de maison Missoni Home gérée par T&J Vestor, entreprise italienne spécialisée notamment dans le linge de maison.

"Cette licence Missoni Home représente un business d’environ 20 millions d’euros. Nous souhaitons renforcer ce segment à l’international et travaillons sur un projet d’appartement Missoni Baia à Miami", indique à FashionNetwork.com Michele Norsa, nommé vice-président de la marque lors de l’entrée au capital du fonds FSI, dont il est partenaire.

"Près de 70 millions d’euros ont été investis dans Missoni lors de l’opération avec FSI, qui s’est faite à travers une augmentation de capital. Un grand travail a été mené entre autres pour créer une gouvernance avec la famille", poursuit-il.

La maison, qui réalise un chiffre d’affaires de 150 millions d’euros dont 75 % à l’export, mise aussi et surtout sur sa croissance interne. Elle a ainsi internalisé sa ligne jeune M Missoni, auparavant gérée en licence, en rappelant à son chevet Margherita Missoni. La fille de la directrice créative Angela Missoni, représentante de la troisième génération de la famille fondatrice, permet à cette dernière de se projeter dans l'avenir en assurant la continuité du label.


Missoni, le défilé printemps/été 2020 - © PixelFormula


Sous son égide, M Missoni a étendu son offre avec une partie de vêtements en tissu et non plus seulement en maille, tout en développant des collections capsule. "Son positionnement est moins coûteux par rapport à la première ligne, mais elle s’adresse surtout à des consommateurs jeunes ou asiatiques, mettant l’accent sur des pièces plus légères et estivales", souligne Michele Norsa.

Les sacs et la Chine au menu de 2020



Autre grand projet dans les cartons, le lancement d’une ligne de sacs en 2020, alors que l’activité de Missoni est aujourd’hui principalement centrée sur le prêt-à-porter féminin et masculin.

Enfin, la marque, qui dénombre une vingtaine de boutiques, est en train d’accélérer sur le front de la distribution directe avec une série de nouvelles ouvertures et son entrée en Chine prévue pour 2020, où elle n’a jamais été présente hormis dans les années 1970 avec une boutique à Hong Kong. Missoni entend investir sur ce marché en direct, avec l’appui d’un consultant, en commençant par trois ouvertures à Pékin, Shanghai et probablement Chengdu.

Toujours en Asie, l’entreprise a ouvert le mois dernier son premier magasin à Singapour. D’ici à fin décembre, elle a aussi en programme une ouverture à Dubaï où elle reprend le contrôle de sa distribution gérée jusque-là en franchise. De même, elle va rouvrir un magasin à Londres, auparavant en franchise.

Les Etats-Unis constituent aussi un débouché important pour la maison, qui vient d’y ouvrir une boutique à Bal Harbour près de Miami et de déménager son flagship new-yorkais de Madison avenue un peu plus haut, au numéro 680, entre la 61ème et la 62ème rue. Deux nouvelles implantations sont prévues sur le marché américain, un magasin à Los Angeles et un autre dédié à M Missoni à Aventura, dans le centre commercial Aventura Mall situé entre Miami et Palm Beach.

Quant à l’entrée en Bourse de Missoni, si elle est envisageable, elle n’est pas encore à l’ordre du jour. "C’est certainement une bonne formule, qui apparaît la solution logique lors de la sortie d’un fonds d’investissement. Mais plutôt dans un horizon à quatre-cinq ans", conclut Michele Norsa.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com