×
Publicités
Publié le
21 févr. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mitchell & Ness rachetée par Fanatics et un groupe d'investisseurs stars

Publié le
21 févr. 2022

Fanatics renforce son emprise dans le sport. Devenu en quelques années un acteur incontournable du sport en tant que fournisseur de maillots, casquettes et autres éléments de la panoplie des fans de sports (en particulier US, mais aussi du PSG depuis 2020), le groupe américain vient de participer à l'acquisition d'un acteur historique du secteur. Il annonce avoir repris, aux côtés de plusieurs investisseurs stars dont Jay-Z, la marque Mitchell&Ness, née en 1904.


Mitchell & Ness


Active depuis 118 ans, Mitchell & Ness a des accords avec plusieurs grandes ligues sportives d'Amérique du Nord comme la National Basketball Association, la National Football League et la Major League Baseball.

Le montant de la transaction n'a pas été spécifié, mais il valorise Mitchell & Ness à 250 millions de dollars (220,7 millions d'euros), cinq ans après sa sortie du groupe Adidas, selon des sources bien informées. L'année dernière, la société a réalisé un chiffre d'affaires de 350 millions de dollars et un bénéfice de 70 millions de dollars, selon ces sources.

Fanatics détiendra 75% de Mitchell & Ness, le reste étant entre les mains de différentes investisseurs dont le rappeur Meek Mill, le partenaire commercial de LeBron James, Maverick Carter, et la famille D'Amelio qui a fait fortune en créant une série rappelant les Kardashian sur TikTok, selon les sources.

Cette opération est la dernière d'une série d'investissements déployés par Fanatics pour développer son activité. Le mois dernier, la société a acheté les cartes à collectionner de Topps pour environ 500 millions de dollars, acquérant ainsi les droits exclusifs de la Major League Baseball (MLB).

Fanatics a déclaré que Mitchell & Ness, qui compte quelque 132 salariés, fonctionnera comme une division distincte et que son directeur général, Kevin Wulff, qui avait racheté la marque à Adidas aux côtés du fonds Juggernaut Capital Partners, continuera à diriger la marque.

Jay-Z n'en est pas à son premier rapprochement avec Fanatics. Le milliardaire du rap US a participé l'été dernier à une levée de fonds de 325 millions de dollars du groupe fondé par Michael Rubin, ce qui valorisait l'entreprise à quelque 18 milliards de dollars.

Avec Reuters



 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com