×
7 078
Fashion Jobs

Miu Miu : après un défilé dense et brut, la Signora Prada est de retour au sommet

Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
today 1 oct. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

« Brut, instinctif, arty et dangereux », déclarait Miuccia Prada avec une étincelle coquine dans l’œil, après un défilé novateur pour Miu Miu ce jeudi à Paris, pour le dernier jour de la saison internationale des podiums, qui a duré 30 jours.


Miu Miu - Printemps/été 2020 - Photo: FashionNetwork.com/ Godfrey Deeny


Presque tout était à l’envers : des mini cardigans en cachemire bouilli froissé portés sur des jupes en lin aux découpes précises, avec des bretelles larges en tissu, aux vestes croisées sans manches de gentlemen, aux proportions carrées, avec des épaules pagodes cousues par-dessus, et une rangée de boutons en laiton, l’autre de simples boutons noirs.

Toutes les vestes étaient associées à des jupes flamenco à volants, en PVC. Beaucoup de filles dévoilaient des kilomètres de jambes. Le tout avec des sandales ou des talons hauts incrustés de coquillages dorés, de perles et de clous médiévaux.

Pas le moindre imprimé en vue, malgré les motifs en gouttes de peinture sur des bottines, ou les tâches rondes naïves sur de longs gilets afghans. Tous les éléments étaient finement rebrodés – jusqu’aux motifs façon chinoiseries sur une robe gris perle, portée par Kaia Gerber.

Le message clé ? Divers coupons et bouts de tissus variés ; des morceaux de satin et de soie foncée cousus sur de nombreuses pièces – donnant une esthétique iconoclaste à l’ensemble de la collection. Dans une saison où beaucoup de créateurs ont remplacé les manches classiques par des boules de tissu, ou tout un attirail de soie plissé, c’était le choix le plus audacieux de tous.


Miu Miu - Printemps-été 2020 - Photo: FashionNetwork.com/ Godfrey Deeny


La Miuccia est décidément d’humeur coquine – sa fête d’après défilé est prévue avec YouTube chez Lapérouse, un ancien bordel pour aristocrates en bord de Seine devenu restaurant renommé et relancé cette année.

« Et vous auriez dû voir à quel point les filles en coulisse adorent cette collection », gloussait Miuccia, parfaitement consciente que l’enthousiasme des tops – à l’issue de 30 jours de défilés épuisants – à l’idée de porter ses vêtements est en lui-même une véritable épreuve de vérité pour une collection. Le défilé intervenait moins de deux semaines après le classicisme décalé de Prada à Milan, et réaffirmait l’immense influence de Miuccia sur la mode.

La seule chose vraiment dommage, c’est que seuls quelques heureux élus de la mode aient pu voir le superbe décor Miu Miu, bâti à l’intérieur de l’immeuble géant 1930 dans lequel est installé le Conseil économique, social et environnemental sur la Place d’Iéna. Conçu dans les matériaux les plus économiques – contreplaqué et aggloméré – il comportait des bancs modernistes et de hautes colonnes en bois. On avait l’impression de découvrir une installation artistique très cérébrale, plutôt qu’un espace de défilé. Conçu par Rem Koolhaas et bâti en une semaine pour 15 minutes de défilé, des ouvriers se préparaient à démonter ce décor alors la minute même où les invités quittaient les lieux.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com