×
Publicités

Moa va se déployer en Espagne et en Allemagne

Publié le
16 juil. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Commençant tout juste à sortir de la crise, qui a affecté ses ventes comme bon nombre d'enseignes, Moa reprend déjà son expansion européenne. L'enseigne française d'accessoires annonce son développement en Espagne par le biais d'une master franchise. L'objectif ? Ouvrir sur le marché ibérique 25 points de vente Moa à horizon cinq ans.


L'influenceuse Caroline Receveur est l'égérie de l'enseigne - Moa


Les premières inaugurations espagnoles pourraient intervenir fin 2020 ou tout début 2021. La marque née en 2002 a déjà été présente quelques années dans le pays, mais avait dû fermer ses boutiques au moment de la crise en 2008/2010. Cette fois, deux premières boutiques vont être installées pour expérimenter des emplacements différents, avec une unité implantée dans une grande ville (Madrid ou Barcelone), et une autre installée dans une station balnéaire, pourquoi pas à Tenerife, expose le président et fondateur de Moa, Cyrille Tarica.

La chaîne, dont Julien Touzain a été nommé directeur général fin 2019, va également faire ses premiers pas en Allemagne en fin d'année. Là aussi, c'est la signature d'un accord de master franchise qui permet cette expansion.

Deux adresses sont d'ores et déjà prévues, elles seront inaugurées dans les villes de Monchengladbach et à Düsseldorf. Les centres-villes comme les centres commerciaux sont visés, sans avancer un nombre précis de points de vente. "J'aimerais vous dire que l'on compte ouvrir 50 ou 100 magasins en Allemagne, mais cela ne fonctionne plus comme cela. Aujourd'hui, on ne peut pas prédire la réaction des consommateurs et la phase de test est très importante", souligne le dirigeant.


Le magasin de Caen, ouvert en 2019 - DR


L'enseigne, dont l'égérie est l'influenceuse Caroline Receveur, peaufine actuellement un nouveau concept de magasin, avec l'objectif d'ouvrir à l'export avec ce format revisité. "Il faut investir dans le réseau, donner envie aux gens de se déplacer, de consommer en magasin. L'idée est de proposer une enveloppe visuelle plus attractive et premium, qui va de pair avec l'évolution de nos produits qui ont un aspect plus qualitatif, tout en restant abordables", décrit Cyrille Tarica.

Commercialisant sacs, bijoux, foulards et chaussures, Moa dispose à ce jour d'un parc de 180 points de vente, dont 120 environ sont implantés en France. Son internationalisation a débuté ces dernières années avec une présence en Belgique et une entrée au Luxembourg puis en Suisse en 2018.

Concernant la sortie de crise sanitaire, le fondateur reste prudent mais se montre satisfait des ventes enregistrées : "Trois à quatre semaines après la réouverture des magasins, nous avons atteint un chiffre d'affaires de -7% par rapport à l'an dernier. Je pensais que l'on aurait dû attendre trois mois pour retrouver ce niveau".

L'activité de l'enseigne sur l'année 2020 pourrait afficher un repli de 10 à 20% selon la teneur du second semestre et surtout du mois de décembre, très important en termes de ventes pour Moa.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com