×
5 358
Fashion Jobs
Publié le
4 juil. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Modaqui, le pop-up mode 100% made in France établi dans un atelier des Landes

Publié le
4 juil. 2022

En gascon, le mot "adishatz" permet de saluer (bonjour ou au revoir) la personne que l’on croise. C’est aussi le nom de la marque lancée en 2012 par Jean-Luc Lagrave et son frère Laurent, qui vise à valoriser la culture et la création gasconnes. Avec ses tee-shirts à message humoristique, son petit personnage portant un béret et ses polos casual, Adishatz a fait du local son cheval de bataille. Mieux, elle a essaimé et donné naissance à la marque Atelier A en 2018 et, il y a six mois, à Gasconha Couture.


Logo Modaqui - Dr


Trois noms regroupés au sein du groupe DSL Tex pour un atelier 100% vertical et un outil textile comprenant la confection, le design et l’impression. "Aujourd’hui tout est regroupé sur la zone des Deux Pins à Capbreton, tandis qu’un second atelier de confection a été installé un peu plus loin dans les terres à Saint-Perdon (Landes)", précise Jean-Luc Lagrave.

"Un nouvel associé nous a rejoint en 2019, Régis Roy, sans parler de la période de crise sanitaire qui nous a permis de nous réinventer, développe-t-il. Nous avons donc pris un virage à 180 degrés, portés par une tendance sociétale de fond qui nous permet aujourd’hui de faire partie du gotha des fabricants français qui attirent de plus en plus de marques.”

Résultat: DSL Tex s’est ouvert au BtoB et fabrique de la maille et du chaîne et trame pour 1083, Bleu de Paname, Hopaal, Pyrenex ou encore Oxbow, qui développe des capsules made in France. 


Boutique Modaqui à Capbreton.


Et au cœur de l’atelier, Adishatz est le catalyseur de tout ce savoir-faire. “Vingt ans après les premiers produits, la marque prend enfin tout son sens grâce à l’outil textile que nous avons développé, confie Jean-Luc Lagrave. Aujourd’hui, nous voulons marquer le coup de cet anniversaire en créant une passerelle avec d’autres marques locales et made in France. Ainsi est née l’idée de Modaqui.”

Au sein de l’atelier à Capbreton, Adishatz et les deux autres marques du groupe (Atelier A et Gasconha Couture) invitent sept marques en résidence pendant deux mois, soit jusqu’à la fin du mois d’août. 

Sur 300 mètres carrés, place à Atelier Tuffery (Florac en Lozère), Le Soulor 1925 (Nay, Béarn), les jeans 1083 (divers ateliers à Marseille, Bobigny, Romans-sur-Isère), Manufacture de Layette (Morlaas dans les Pyrénées-Atlantiques), les chaussettes Broussaud (Les Cars dans le Limousin), les sacs Bi Bizi faits à partir de liner de piscine recyclé (Vieux-Boucau, Landes) et la maroquinerie en cuir tannage végétal de Paskap (Labrit, Aquitaine).

"La fabrication française existe peu ou pas encore assez, nous voulons la mettre en valeur avec un concept de distribution original, poursuit Jean-Luc Lagrave. Modaqui nous offre une visibilité commune, à la façon d’un salon ou d'un grand pop-up. Nous voulons faire réfléchir les consommateurs et pourquoi pas faire germer des idées de retail avec le format Modaqui qui pourrait être dupliqué en version mini. Quand on sait que 90 millions de jeans sont vendus chaque année en France et que 100.000 jeans seulement sont fabriqués par des marques françaises (dont la moitié venant de 1083), on se dit qu’il vaut mieux faire corps ensemble."
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com