×
5 093
Fashion Jobs
ALEXEIN CONSEIL
Responsable de Zone - Travel Retail
CDI · PARIS
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Direction Generale Operationnelle H/F
CDI · PARIS
FROM FUTURE
Responsable Financier (F/H)
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
SINTEL RECRUTEMENT
Chef de Produit Senior PAP Femme Luxe (H/F)
CDI · PARIS
ANOV EXECUTIVE CHANTILLY
Responsable Marketing Catégorie Beauté (H/F)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
ANOV EXECUTIVE CHANTILLY
Responsable Commercial Catégorie Gastronomie, Alcool et Confiserie (H/F)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
BALMAIN
Responsable Achats Matières Premières - PAP Produits Finis H/F
CDI · PARIS
LACOSTE
CDI - Global Paid Search Manager F/H
CDI · PARIS
BY MARIE
E-Shop Manager
CDI · PARIS
PIERRE HARDY
Chef de Projet E-Commerce
CDI · PARIS
CELINE
Coordinateur(Trice) de Collection PAP Homme
CDI · PARIS
THE FRANKIE SHOP
Executive / Project Coordinator Assistant
CDI · PARIS
HUGO BOSS FRANCE
Supervisor Stock - Roubaix H/F
CDI · ROUBAIX
GRANADO
Area Sales Manager
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE - CB
Manager Vente H/F
CDI · NICE
TIKAMOON
Responsable Showroom/Store Manager (F/H)
CDI · PARIS
LEVI STRAUSS & CO
Responsable Paie CDI
CDI · PARIS
GROUPE ETAM
Responsable RH Réseau Etam H/F
CDI · CLICHY
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Chef de Produit F/H
CDI · LES HERBIERS
FRANCK PROVOST
Juriste Immobilier H/F
CDI · NEUILLY-SUR-SEINE
FRANCK PROVOST
Chef(fe) de Projet Acquisition / Traffic Manager H/F
CDI · NEUILLY-SUR-SEINE
LA BRUNE ET LA BLONDE
Responsable Administration Des Ventes (H/F)
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
22 sept. 2011
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mode à Milan: de la douceur dans un monde de brutes

Par
AFP
Publié le
22 sept. 2011

MILAN, 22 sept 2011 (AFP) - Fleurs et couleurs pastel chez Prada, rayures fantaisie chez Fendi, dentelles chez Ermanno Scervino, confort chez Max Mara, soieries chez D&G. Au deuxième jour des collections de prêt-à-porter pour lété prochain, les couturiers ont décrété la fin des "power women".


D&G, collection printemps-été 2012. Dernière collection présentée à Milan suite à l'annonce de son arrêt par les créateurs de Dolce & Gabbana

"Être féminine de manière agressive, cest un peu dépassé. La femme peut très bien être moderne, tout en exprimant une certaine douceur sans tomber pour autant dans la niaiserie", résume Miuccia Prada, dont la collection symbolise cette inversion de tendance.

Les talons aiguille métalliques résonnent dans le garage où défile cette nouvelle femme, à la fois très urbaine et subtilement féminine.

Elle endosse de petits manteaux de coton en broderie suisse de Saint Gall sur des jupes en soie plissée aux couleurs tendres: rose pâle, bleu ciel, jaune poussin. Ses maillots de bains un peu rétro sont resserrés à la taille par une ceinture bijoux et brodés de roses et marguerites en tissu.

Avec son habituelle ironie, la styliste a parsemé la collection de bolides vrombissants, dont les flammes sculptent larrière des chaussures comme des éperons, flamboient brusquement sur des jupes en cuir ou remontent le long de robes soyeuses.

Changement de décor chez Fendi. Sortant d'un paravent-éventail géant en forme de rapporteur pour traverser un podium décimètre, la femme esquissée par Karl Lagerfeld joue les professeurs un peu fantasques perdus dans ses calculs et ses formules mathématiques.

En petites robes tablier bien sages ou en blouse noire à col blanc, style institutrice, elle laisse transparaître derrière de grandes lunettes papillon sans monture, dépais sourcils colorés au crayon gras. Un peu étourdie, elle utilise les napperons qui traînent sur la commode pour couvrir sa poitrine façon plastron.

Obsédée par les unités de mesure, elle mêle allègrement les rayures. Style empire ou Régimental, verticales, horizontales, on les retrouve jusque sur les talons ! Sans oublier les pulls marinière. Dans de belles popelines et des cotons frais empruntés aux tissus pour chemises dhomme, les rayures sont déclinées dans de jolis ensembles, vestes et jupettes à panneaux, pantalons, robe manteaux, etc.

Max Mara nous transporte en plein désert avec une collection déclinée dans tous les tons du sable, avec une incursion rafraîchissante ici et là de vert menthe. La directrice Laura Lusuardi a dessiné une garde-robe à la fois sportive et élégante, privilégiant avant tout le confort et un style minimaliste.

Elle combine ainsi les petits blousons en coton technologiques avec de sinueux pantalons évasés, des tricots très ouverts autour des épaules avec des robes droites en jersey, des robes collées au corps comme une deuxième peau avec des pantalons de cycliste.

Toujours dans un esprit très féminin, Ermanno Scervino reprend lui aussi les tons pastels, en particulier un inédit vert sauge. Toute la collection étant axée sur la broderie et la dentelle, avec de riches applications cousues sur robes et manteaux.

Petite note nostalgique enfin chez D&G, la deuxième ligne de Dolce&Gabbana, qui défilait jeudi pour la dernière fois. Comme la annoncé la maison, cette ligne jeune sera désormais incorporée à son étiquette principale. Le duo milanais avait beaucoup investi sur D&G ces dernières années, mais la crise la contraint à revoir ses ambitions.

En mal dinspiration, les stylistes ont proposé pour cette dernière édition, un remake de la saison hivernale précédente, en déclinant à nouveau toute la collection autour du thème du foulard.

Demain, ce sera au tour notamment de Moschino, Antonio Marras, Etro et Versace d'envahir les podiums milanais.


Par Dominique MURET

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.