×
6 316
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
23 juil. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mode circulaire: les volumes collectés ont chuté de 20% en France en 2020

Publié le
23 juil. 2021

Quelque 205.000 tonnes de vêtements et tissus usagés ont été collectées en 2020 sur le territoire hexagonal. Une contraction de 20% par rapport à l'année précédente qui s'explique par le recul du nombre de pièces mises en marché sur l'année, tombé à 2,4 milliards (-18%), selon l'éco-organisme de la filière ReFashion.


ReFashion


Le premier confinement avait été rythmé chez les Français par un grand tri mené dans les placards et penderies. Certains dispositifs de collecte avaient cependant dû cesser leur activité pendant un temps par précaution sanitaire. C'est le cas du Relais (Emmaüs) qui avait en mars 2020 demandé de ne plus déposer dans des conteneurs saturés, et de ne pas risquer de détruire les pièces en les déposant aux pieds de ces derniers. L'abondance de tissus collectés avait d'ailleurs causé un effondrement des prix, comme l'expliquait à FashionNetwork le dirigeant de ReFashion Alain Claudot (relire notre interview).

En 2020, 3,1 kilos de textiles et chaussures par Français ont ainsi en moyenne été collectés. Ainsi à peine l'équivalent de 39,5% des produits mis à la vente en 2020 ont été collectés. Ce sont les enseignes généralistes qui mettent le plus de textiles et chaussures sur le marché (38,5% en 2020), devant les enseignes spécialisées de prêt-à-porter mixte (18,4%). ReFashion note également une évolution rapide du secteur sportswear (12%), suivi par la lingerie (5,2%), l'enfant/puériculture (4,9%), le prêt-à-porter femme (4,3%), la chaussure (4,6%) et le prêt-à-porter homme (3,3%).

Forte de 44.633 points d'apport volontaire, la France a néanmoins pu trier 156.202 tonnes de tissus collectés via 64 centres de tri conventionnés. Des centres où les emplois équivalents temps plein (ETP) ont hélas eux aussi pâti de la crise, avec 1.971 ETP en 2020 contre 2.443 un an plus tôt.


Shutterstock


Mais que deviennent ces vêtements et tissus collectés? Pas moins de 56% des produits sont réutilisés, dont 5,4% de "premier choix" (ou "crème") qui rejoindront des magasins de seconde main Emmaüs et autres.

A ceux-ci s'ajoutent 32,2% de matériaux qui vont être recyclés. Soit 23,4% de tissus qui vont être effilochés afin de récupérer les fibres et de produire de nouveaux fils (principalement à l'étranger), et 8,7% qui seront transformés en chiffons à usage industriel. Restent 10,4 % de produits non réutilisables et non recyclables qui sont revalorisés sous forme de combustibles solides de récupération (CSR).

En France, la loi oblige les "metteurs en marché" (marques, importateurs…) à prendre part à la fin de vie de leurs produits. ReFashion, anciennement connu sous le nom d'Eco-TLC, est ainsi financé par les marques afin de coordonner collecte et tri entre les différents acteurs associatifs du domaine.

En dix ans, le dispositif aurait permis d'investir plus de 5 millions d'euros dans 55 projets liés au recyclage des textiles et chaussures. L'organisme se donne pour objectif de pouvoir transformer 100% des déchets de la filière textile en nouvelles ressources d'ici à 2030, en France et en Europe.


ReFashion



"La pandémie a mis en évidence l'ultra-dépendance de la filière textile envers le grand export, tant pour l'amont (importations des textiles et chaussures mis en marché) que pour l'aval (exportations de textiles et chaussures usagés à réutiliser et à recycler)", indique ReFashion. "Pour l'aval, cet arrêt des exportations démontre l'urgente nécessité de disposer d'une industrie du recyclage compétitive des textiles et chaussures non réutilisables en France et en Europe. Un enjeu capital pour l'avenir de la filière."

ReFashion annonçait au début du mois le lancement de la plateforme "Recycle", qui se veut un outil d'information et de mise en relation entre tous les acteurs français du recyclage textile. Le portail sera mis en ligne le 28 juillet pour une phase test, avant un lancement officiel fin septembre. Côté consommateurs, une nouvelle campagne #RRRR (Réparons, réutilisons, recyclons, réduisons) est annoncée du 8 au 17 octobre 2021.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com