×
Publié le
6 oct. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mode circulaire: un appel à projets autour de l’éco-conception et du recyclage

Publié le
6 oct. 2020

L’Ademe (agence pour la transition écologique) ouvre jusqu’au 30 avril un appel à projet visant à accompagner le développement de démonstrateurs de solutions industrielles pour l’éco-conception mode et le recyclage des textiles et chaussures. Un projet qui s’inscrit notamment dans la suite du Fashion Pact et de la récente loi contre le gaspillage.


Shutterstock


Plus largement, le dispositif doit contribuer à l’objectif de neutralité carbone fixé à 2050, ainsi qu’au Plan National d’Adaptation au Changement Climatique (PNACC) et à la Feuille de Route de l’Economie Circulaire (FREC). Les machines que l’appel doit faire émerger auront pour mission de doubler jusqu’à 100 kilotonnes par an la capacité française de recyclage des textiles d’habillement, linges de maison et chaussures (ou TLC). Et ceci afin d’amener la filière vers la neutralité carbone, et la réduction de son empreinte sur l’eau et la biodiversité.

“Cet appel à projets a pour objectif de faire émerger des solutions industrielles innovantes qui doivent permettre de structurer la filière française de manière profonde”, indique l’Ademe. “Cet appel concerne aussi bien le développement d’une filière française de recyclage que le recours accru à de nouvelles matières premières à moindre impact environnemental (notamment recyclées ou biosourcées) ainsi que le développement de nouveaux modes de production automatisés, agiles et adaptables”.

Concrètement, six objectifs distincts sont intégrés dans la démarche. A savoir le développement d’une mode circulaire, l’intégration de fibres recyclées dans les productions, l’optimisation du futur recyclage dès la conception, et le recours à des matériaux biosourcés. Sans oublier la conception de solutions industrielles et technologies “agiles, compétitives et respectueuses de l’environnement”, et l’optimisation des processus de recyclage.
 
Sur les 648.000 tonnes de TLC mis chaque année sur le marché en France, seulement 38,1 % sont à ce jour collectés (+3,3 % entre 2018 et 2019). Quelque 65 % sont triés en France via 63 centres conventionnés. Sur l’ensemble, 57,8 % des pièces sont réutilisées, tandis que 33,5 % sont transformées en chiffons, ou effilochées pour être transformées en fils. 
  
Un domaine de la filature dans lequel la France s’est dotée voilà un an du premier recycleur-filateur européen de coton, installé près dans le Lille dans les locaux du Centre Européen des Textiles Innovants (CETI).  A ceci s’ajoutent des initiatives individuelles, comme celle du spécialiste tarnais de la laine Filatures du Parc, qui s’est doté de son propre outil d’effilochage pour réutiliser les fibres de laine dans ses collections.





 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com