×
Publicités
Par
AFP
Publié le
19 juin 2011
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mode homme à Milan: dandy années 30 et gladiateur moderne

Par
AFP
Publié le
19 juin 2011

MILAN (Italie), 19 juin 2011 (AFP) - La sophistication de Bottega Veneta, la folie douce de Vivienne Westwood et le look dandy de Salvatore Ferragamo ont rythmé dimanche la deuxième journée des défilés de prêt-à-porter masculin pour le printemps-été 2012.

Collection aérienne chez Bottega Veneta, l'"Hermès italien". Une fois de plus, le styliste Tomas Maier, aux commandes depuis 2001, propose une silhouette impeccable et raffinée dans une dominante de couleurs chaudes et discrètes (café, chocolat, bleu tourmaline, indigo).


Bottega Veneta (photo Pixel Formula)

Les pantalons sont fuselés, les épaules étroites et les manches près du corps. Les chemises et les vestes se boutonnent jusqu'au cou: "Le look est bien défini et couvrant, quasiment sans révéler la peau", explique Tomas Maier.

Le sensualité est tout de même bien présente, notamment à travers une série d'ensembles/uniformes en cuir et denim. L'extravagance s'empare des tissus, envahis de superpositions d'impressions au rendu quasi-ethnique. Pour le soir, des costumes monochromes audacieux (bleu électrique ou vert tendre).

Les sacs de cuir, spécialité maison, sont ultra-souples et s'adaptent sur le corps. Idéale pour une promenade dans le désert à dos de chameau, une série de pantalons et petits blousons légérissimes en camaïeu de kaki et de beige d'inspiration militaire (zips, poches multiples, col officier).

Les jeans sont détonants et multicolores: vert/bleu, violet/orange/noir. Ça décoiffe!

Salvatore Ferragamo nous fait replonger dans l'univers sophistiqué d'un atelier d'artiste des années 30: les cheveux tirés en arrière, le séducteur dandy se cache derrière des lunettes de soleil vintage ou sous un panama de raphia immaculé. Saharienne et pantalon large à revers sont de rigueur.

Dans un style faussement décontracté, les pulls en maille près du corps exhalent la sensualité, en s'associant à des cotons et lins bruts. La palette va du beige à l'ivoire en passant par le crème. Mais aussi du gris pastel, du vert délavé et du marine ton sur ton.

Pour les pieds, la Derby classique ou l'espadrille ouverte sur l'arrière avec sangle de cuir pour affronter la chaleur languide. Les frontières se font troubles: la veste allongée devient chemise, et le gilet aux formes lâches avec ceinture rappelle la robe de chambre.

Des gladiateurs des temps modernes ont envahi le podium chez la Britannique Vivienne Westwood, qui a choisi de dédier son défilé aux athlètes participant aux JO de Londres l'an prochain. Un T-shirt s'inspire des vases grecs avec en frise des athlètes en ombre chinoise, un autre se barde de fausses médailles.

Au-delà du clin d'oeil ludique, la silhouette est déstructurée, sauf parfois dans les costumes de tailleurs, qui jouent au "mix and match": la veste de costume grise à fines rayures blanches se porte avec un pantalon et une chemise en denim ou avec des tongs. Ou même un débardeur: shocking!


Salvatore Ferragamo (photo Pixel Formula)

Délire côté chaussures: le mocassin est vernis rouge, la ballerine dorée et ornée d'un noeud-pap' (rose!). On passe d'autant moins inaperçu que la cheville est souvent découverte. Détail crucial pour le descente sur la plage: la serviette se porte sur la tête, comme un chapeau.

Côté couleurs, c'est l'arc en ciel, et beaucoup de tartans écossais.

Lundi, ce sera au tour de John Richmond, Gucci, Etro, D&G, Canali, Nicole Farhi et Versace de présenter leurs collections.Par Gildas LE ROUX

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.