×
Publicités
Par
AFP
Publié le
16 janv. 2011
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mode hommes à Milan : parade militaire saupoudrée de soft rock

Par
AFP
Publié le
16 janv. 2011


Costume National Uomo automne-hiver 2010/2011 - Photo : PixelFormula
ROME, 15 jan 2011 (AFP) - Ambiance de parade militaire saupoudrée de soft rock pour une allure somme toute assez sage samedi à Milan aux premiers défilés de prêt-à-porter masculin pour l'automne-hiver 2011/2012, même si Dolce&Gabbana a défini sa collection comme "excentrique".

Pour Domenico Dolce et Stefano Gabbana, la veste est super courte et le pantalon bas sur la taille pour un costume à la silhouette clean mais jeune. En vue d'affronter l'hiver, tissus militaires et fausse fourrure sont de sortie.

Côté accessoires, les bretelles zazou sont de retour, les chaussures sont brillantes et pointues. Pour les matières, le velours (noir ou bordeaux) le dispute à la flanelle ou au jean, brut ou peint.

Comme d'habitude, les deux créateurs ont rameuté quelques célébrités pour distraire les photographes : cette année, le danseur-étoile italien Roberto Bollé et le chanteur britannique Bryan Ferry, dont les morceaux ont rythmé le défilé.

Les casernes ne sont pas loin non plus chez Costume National : du gris, du marron, de longs manteaux tendance Armée Rouge. La veste de costume est courte sur la taille, le pantalon se porte étroit. En cas de vent frisquet, on enfile son perfecto comme surveste.

Le perfecto en agneau lavé, décliné à l'infini, se fait d'ailleurs mutant au contact de la veste : les manches sont en tissu, mais quand même renforcées aux coudes pour les balades à moto. L'échange a lieu dans les deux sens : la veste du costume se mâtine elle aussi de détails empruntés au perfecto.

Pour égayer l'atmosphère, un gros gilet en laine bleu Klein ou un col roulé en laine à larges rayures.

Christopher Bailey, pour Burberry, propose une splendide série de manteaux surdimensionnés aux imprimés écossais et à la coupe impeccable, accompagnés de casquettes en fourrure : les chauffeurs de maître des années folles ont ressuscité! Emprunt à la modernité, les couleurs décalées, du rouge primaire au blanc naturel en passant par l'orange.

Les martingales flottent dans le dos, comme un papillon donnant un peu de légèreté à cette silhouette un peu martiale. Final surprise du défilé : tous les modèles défilent en imperméable transparent sous une vraie pluie ! Aïe, ça glisse, mais les mannequins gardent le sourire.

A l'opposé de l'univers classique de Burberry, la fantaisie fin du monde de Frankie Morello : cagoules à barbes postiches qui ne laissent dépasser que le nez et les oreilles, jeu de superpositions de ponchos sur costume trois-pièces, pantalons qui s'arrêtent à mi-cheville...

Les lainages se font colorés et oversize pour affronter en douceur la fin du monde annoncée par les Mayas pour 2012. Les couvertures militaires permettent d'affronter les tempêtes de neige dans du gris et du kaki. Le petit gilet de costume se porte sur la veste et sous la veste : à bas les conventions ! De toute façon, c'est la fin du monde, personne ne dira rien...

Rigueur dans la décontraction chez Jil Sander : tissus matelassés pour les vestes comme pour les pantalons, mais dans des coupes très nettes. Anoraks, parkas sont en laine industrielle, feutre, avec plein de poches pour ranger ses gants et son bonnet.

Pour les costumes, les épaules sont renforcées et les coupes laissent respirer le corps pour une silhouette d'inspiration plutôt années 80.

Les superpositions sont à l'ordre du jour : le cardigan en alpaga à col rond complète le col roulé, le tout dans des tons traditionnels (blanc, anthracite, bleu marine, noir) ou plus osés (citron, magenta, mandarine, vert eucalyptus).

Dimanche, au deuxième jour des défilés milanais, ce sera notamment au tour de Bottega Veneta, Emporio Armani, Salvatore Ferragamo, Vivienne Westwood, Missoni et Prada de présenter leurs collections.Par Gildas LE ROUX

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.