×
5 024
Fashion Jobs
Publicités
Par
AFP
Publié le
14 janv. 2013
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mode: la ronde des défilés reprend à Paris à partir de mercredi

Par
AFP
Publié le
14 janv. 2013

PARIS, 13 jan 2013 (AFP) - L'automne-hiver 2013/2014 pour les collections masculines avec Hedi Slimane pour Saint Laurent en chef de file, suivi de la présentation du printemps/été 2013 pour la haute couture et ses modèles de rêve: Paris va vivre à partir de mercredi au rythme des saisons décalées de la mode.

Après un premier tour de piste en octobre et une collection féminine qui rendait hommage au couturier disparu, le milieu de la mode attend avec impatience la première collection masculine de Slimane pour se faire une véritable opinion.

Le créateur est devenu une figure mythique pour avoir révolutionné le vestiaire masculin quand il était chez Dior (2000-2007). Sa silhouette androgyne et ultra-moderne, avec des costumes noirs et étroits, aux vestes raccourcies, a été copiée dans le monde entier. Les aficionados devront toutefois s'armer de patience car il dévoilera sa collection le dernier, le dimanche 20 en début de soirée.

D'ici-là et pendant cinq jours, une cinquantaine de défilés se seront succédé, dont les Hermès (Véronique Nichanian), Dior Homme (Kris van Assche), Dries Van Noten ou Lanvin (Lucas Ossendrijver), sans oublier les présentations à l'instar de Berluti (Alessandro Sartori).

Les fans de Louis Vuitton (Kim Jones) pourront découvrir la collection en direct sur le site de la griffe depuis leur mobile ou leur tablette.

Raf Simons, directeur artistique des collections femmes chez Dior, présentera sa vision de l'homme pour l'hiver prochain sous son propre label.

Certains feront leurs premiers pas sur les podiums masculins: le jeune créateur Julien David ou Aldo Maria Camillo, chargé de relancer la griffe masculine Cerruti, rachetée récemment comme Sonia Rykiel par le groupe hongkongais Fung Brands.

Les défilés masculins à peine finis, la haute couture, appellation exclusivement parisienne, prendra le relais.

Givenchy absent

Deux nouvelles maisons ont obtenu la précieuse appellation en décembre, Alexis Mabille et la Maison Martin Margiela. Elles présenteront leurs collections féminines du printemps-été aux côtés de Raf Simons pour Dior, Karl Lagerfeld pour Chanel ou Jean Paul Gaultier, mais aussi des Italiens Giorgio Armani, Valentino, Versace ou du Libanais Elie Saab, autant de spécialistes des tapis rouges.

La maison Givenchy (LVMH) fait l'impasse cette saison sans autre explication qu'un désir de "prendre une respiration" en ne faisant ni collection, ni présentation.

Onze autres griffes défileront aussi comme membres invités, système qui permet de mettre sous les projecteurs les maisons émergentes parmi lesquelles la Française Bouchra Jarrar, Yiqing Yin ou le Canadien Rad Hourani.

Le couturier Hervé L. Leroux, devenu célèbre dans les années 1990 pour ses robes à bandes sous le nom d'Hervé Léger avant d'être dépossédé de son nom, présentera ses modèles sur des bustes de mannequins, dans son atelier. Une question de moyens mais aussi une façon de permettre aux journalistes et acheteurs de voir de près son travail minutieux de plissés.


Par Dominique AGEORGES

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.