Molly Bracken gagne le droit d'exploiter le nom "Gabrielle" face à Chanel

Attaquée par Chanel pour l'utilisation du prénom « Gabrielle » pour sa ligne grande taille, lancée l'année dernière, Molly Bracken a finalement gagné le 14 décembre dernier, devant le tribunal de Londres.


Campagne de la première collection Gabrielle - Molly Bracken

Molly Bracken a choisi de nommer sa ligne grande taille en référence à la muse du peintre français Auguste Renoir, Gabrielle. Mais c'est aussi le prénom de la légendaire Coco Chanel, fondatrice de la maison de luxe qui l'a choisi pour nommer son nouveau parfum, « Gabrielle by Chanel ».

La maison de luxe a alors décidé de se retourner contre la griffe du sud de la France afin d'éviter toute confusion provoquée par l'utilisation de ce même nom et sur son enregistrement auprès de l'UKIPO, l'Office de propriété intellectuelle du Royaume-Uni.

Pour statuer, le tribunal de Londres s'est appuyé sur le dépôt du nom Gabrielle par Molly Bracken dans de nombreux pays, avant le lancement de la collection. Se basant ainsi sur le fait que « l'enregistrement d'une marque donne à son propriétaire l'entière exclusivité du nom, excluant ainsi dans le cas présent toute autre marque dans l'univers du prêt-à-porter, l'utilisation du nom Gabrielle », selon le communiqué de la griffe.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER