×
2 680
Fashion Jobs
Publié le
25 févr. 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Momad maintient un visitorat stable pendant sa phase de transition

Publié le
25 févr. 2019

La première édition du salon de mode madrilène sous son nom simplifié et son format revu a enregistré une fréquentation de 15 250 professionnels, avec une présence étrangère s'élevant à 25 %. Avec 800 marques participantes, les chiffres restent conformes à ceux de la dernière édition de septembre 2018. L'Ifema avait alors accueilli 15 120 participants lors du salon qui s'était tenu conjointement avec l'événement précédemment dédié aux chaussures Momad Shoes.


Intérieur des halls de l'Ifema lors de l'édition de février du Momad - FNW


Après la nomination de Charo Izquierdo, directrice de la MBFW Madrid, comme responsable des salons de mode de l'Ifema en avril dernier, Momad a proposé de faire évoluer le salon vers l'union nécessaire entre l'industrie et le design. Des plans à long terme qui nécessiteront plusieurs éditions pour évaluer leurs résultats, mais qui ont réussi à maintenir timidement la croissance du visitorat, qui a dépassé pour la première fois la barre des 15 000 visiteurs en février 2018. De même, l'organisation du salon a souligné « les synergies générées » grâce à la tenue conjointe des salons Bisutex, Madrid Joya et Intergift.

Dans la stratégie de Charo Izquierdo, la révision des concepts a été essentielle. De la diversification, qui passe par l’intégration progressive de la mode masculine, du maillot de bain et la présence de créateurs, à un engagement fort en faveur du développement durable, avec plus de 30 marques participantes et un programme de conférences riche. Sans oublier la volonté d'ouvrir le salon au consommateur final et aux acteurs du secteur de la génération « millenial », qui continuent à rechercher leur place et le ton à donner à leur discours lors des salons professionnels. L'installation d'un plateau de télévision avec des interviews des protagonistes de l'événement ainsi qu'une opération avec quatre influenceurs ont été les premiers pas dans cette direction, pour laquelle il reste encore beaucoup à faire pour conquérir la génération émergente.

En outre, l'organisation a noté des progrès « dans son objectif d'aider à étendre la présence de la mode espagnole sur les marchés étrangers », grâce à l'organisation d'un programme d'acheteurs internationaux réunissant des représentants de 36 entreprises du Chili, Colombie, Équateur, Mexique, Panama, Pérou, République dominicaine, Chine, Hong Kong, Slovaquie, Grèce, Irlande, République tchèque, Russie, Israël, Jordanie, Liban, Qatar et Turquie.

Lors de la prochaine édition automnale, le secteur de la chaussure disposera de sa nouvelle plate-forme propre. Ainsi, ShoesRoom by Momad comptera 80 marques lors de sa première édition, qui se tiendra dans l'espace madrilène La N@ve du 1er au 3 mars.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com