×
Publicités

Mon Grand Plaisir : le nouveau centre commercial francilien se dévoile en images

Publié le
7 sept. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Dans les Yvelines, entre Plaisir et les Clayes-sous-Bois, une friche commerciale a repris des couleurs : il s'agit du centre de shopping Grand Plaisir, rebaptisé "Mon Grand Plaisir", qui a été détruit pour repenser un nouveau lieu de commerce partiellement à ciel ouvert. Après plus de trois ans de travaux et 150 millions d'euros investis, le centre a ouvert ses portes au public le 27 août dernier. Un projet piloté par Compagnie de Phalsbourg, propriétaire du site depuis 2012. 


Lumière naturelle grâce à une verrière au plafond - DR

 
D'une surface totale de 39.000 mètres carrés, dont 18.000 d'espace de vente, Mon Grand Plaisir abrite une trentaine de magasins et treize restaurants, qui seront bientôt rejoints par un cinéma de neuf salles, une médiathèque et un pôle de santé. Côté mode, on retrouve la locomotive Primark, H&M, Celio, Edji, Calzedonia, H&M, Zara, Mango, Jules, Kaporal, Jennyfer ou encore Kiabi. Au rayon beauté, l'enseigne Nyx a pris place dans le centre, tout comme JD Sports et Foot Locker sur le segment des sneakers et du sportswear. Enfin, les déstockeurs et enseignes low cost sont bien présentes, avec le nouveau venu Normal et l'incontournable Action.


L'agora centrale et ses jeux d'eau - Julien Hananel/Compagnie de Phalsbourg


Deux zones composent ce nouveau centre partiellement à ciel ouvert : tout d'abord une galerie commerciale située autour de Primark, puis une zone dédiée aux moyennes surfaces, toutes deux reliées par une agora ponctuée de jeux pour enfants et de deux bassins.


Un centre en partie à ciel ouvert - DR


Mon Grand Plaisir, pensé par l'architecte Gianni Ranaulo, affirme être en phase avec les propositions de la Convention Citoyenne sur le Climat (2020). Il abrite notamment 5.760 mètres carrés d’espaces végétalisés, possède une cuve de 50 mètres cubes qui récupère les eaux de pluie pour l'arrosage, tandis que les espaces sont éclairés par des LED. En outre, le mail n'est ni chauffé, ni climatisé.


1000 places de parking sont disponibles - DR


Il faut rappeler que le précédent bâtiment, construit dans les années 80 et affichant avant sa transformation un taux de vacance important, a totalement disparu. "La démolition de ce blockhaus, qui faisait comme une barrière aveugle entre le quartier des Sablons et la gare RER Plaisir/Les Clayes, a permis la création d’un équipement de commerce et de loisirs humain, sans artificialisation de sol, et au contraire en revégétalisant un espace dédié au parking", décrit la Compagnie de Phalsbourg, qui a contribué ici à créer 800 emplois et pilote également les pôles Alpha Park I et II dans cette vaste zone commerciale de Plaisir (Ikea, One Nation…).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com