×
Publicités
Par
AFP
Publié le
30 mars 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Monaco: un 60e Bal de la Rose en hommage à Malevitch, signé Lagerfeld

Par
AFP
Publié le
30 mars 2014

MONACO, 29 mars 2014 (AFP) - Karl Lagerfeld a signé samedi soir, pour la seconde année consécutive, la mise en scène du Bal de la Rose, grand rendez-vous mondain de la principauté de Monaco, dont la 60e édition était un hommage à Kazimir Malevitch, inspirateur du constructivisme.

Karl Lagerfeld

Ce mouvement artistique, architectural et spirituel, source d'inspiration pour Karl Lagerfeld, a vu le jour en Russie dans les années 1917-1921 et a révolutionné l'art, mélange d'abstraction minimale et de construction géométrique de l'espace.

Jouant sur le sur-dimensionnement, le choc des figures géométriques et les aplats de couleur, la "salle des Etoiles" du Sporting Monte-Carlo a été revisitée par le directeur artistique de la maison Chanel, qui signait également les somptueuses tenues robes-kimonos de la princesse Caroline, arrivée en baskets en laine et en s'appuyant sur une canne après une opération à un genou, et de sa fille aînée Charlotte, venue sans son compagnon Gad Elmaleh.

Le prince Albert II et la princesse Charlène en robe bleu nuit Akris, sa maison de couture fétiche, ont participé au bal, aux côtés notamment de l'acteur Guillaume Gallienne. Un bal enflammé par l'énergie de l'artiste pop Mika.

Le Bal de la Rose, créé en 1954 pour lancer la saison des festivités dans la principauté, est aussi devenu un événement caritatif au bénéfice de la Fondation Princesse Grace (aide humanitaire au profit de l'enfance handicapée par la maladie) présidée par la princesse Caroline. Une fondation qui fête également son demi-siècle d'existence.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Tags :
Luxe
Divers
People