×
Publicités
Publié le
10 févr. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Moncler lance une collection avec l’inventif designer DingYun Zhang

Publié le
10 févr. 2022

Dans le cadre de son projet Genius, Moncler s’est allié au prometteur créateur chinois DingYun Zhang. Résultat: une collection capsule d’une dizaine de doudounes semblables à des sculptures étranges et fascinantes, tout en volumes et excroissances, qui arrive en magasin ce 10 février.
 

Un look de Moncler x DingYun Zhang - Moncler


Originaire de Pékin, le designer s’est très tôt intéressé à la mode en commençant à dessiner des baskets alors qu’il était encore lycéen. Inspiré par les peintres Robert Rauschenberg et David Hockney, il part en Angleterre pour étudier les beaux-arts, finissant par fréquenter l’école Central Saint Martins à Londres, d'où il sort diplômé en "Fashion Design" en 2020.
 
C’est au cours de ses études qu’il est repéré par les équipes de Yeezy, la marque de Kanye West, qui l’engagent dans leur département dédié à la chaussure. Il participe notamment au succès d’une série de modèles culte, dont la Yeezy 700 Wave Runner. De quoi lui mettre le pied à l’étrier pour étendre ses expérimentations à d’autres champs via des collaborations dans l’habillement, comme avec Moncler.

Sa collection pour la marque italienne de Remo Ruffini se compose essentiellement de doudounes sous formes de manteaux, gilets et micro-vestes, ainsi que de masques et cagoules-casques énormes. L’ensemble est confectionné dans un nylon brillant ultraléger à l'aspect légèrement froissé, et porté sur des leggings colorés avec des bottes poilues. Les prix vont de 230 euros pour les shorts de cycliste à 2.900 euros pour les pièces les plus sophistiquées.
 
DingYun Zhang travaille sur les volumes et les stratifications, faisant appel à des zip cachés et des boutons nœuds, mais aussi sur les vides avec des grands gilets troués comme du gruyère et des tops camouflage ajourés façon origami. Les formes s’inspirent des fonds marins et des organismes et créatures invertébrées qui les habitent, aboutissant à des vêtements difformes aux amples manches arrondies, dans un esprit futuriste et ludique.
 
"J'ai une propension pour les grands volumes qui créent de nouvelles formes sur le corps. Je me suis inspiré des créatures sous-marines en imaginant des vêtements qui flottent légèrement, avec une palette qui rappelle le corail et les champignons qui poussent spontanément sur les sculptures immergées au fond des mers", commente le styliste sur le site de la marque spécialisée dans le duvet haut de gamme.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com