×

Moncler signe un financement éco-durable, et poursuit avec Marcolin

Publié le
6 juil. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Moncler souscrit un accord de financement lié au développement durable. La griffe guidée par Remo Ruffini a obtenu auprès de la banque italienne Intesa Sanpaolo un ligne de crédit "à impact positif" pour un montant maximum de 400 millions d’euros. Ce financement arrive à échéance en 2023 avec la possibilité d’être renouvelé pour deux ans.
 

La griffe de doudounes poursuit son développement - Moncler


Cette ligne de crédit est régie par un mécanisme baptisé "sustainability linked revolving credit facility",  qui récompense Moncler en fonction d’objectifs spécifiques qu'il aura atteint pour réduire son impact environnemental.
 
Le groupe spécialisé dans la doudoune n’est pas le premier à faire appel à ce type d’emprunt. Prada l’a devancé en novembre 2019 en signant un prêt lié au développement durable avec le Crédit Agricole.

"Grâce à cette facilité de crédit, Moncler consolide son ratio de liquidité générale déjà solide, tout en atténuant davantage le profil de risque découlant de la situation actuelle", indique la société dans un communiqué.
 
Dans la foulée, la marque italienne d’origine française a annoncé le renouvellement anticipé de son accord de licence avec Marcolin Group pour la conception, la production et la distribution de ses collections de lunettes (solaires et montures optiques) pour femmes et hommes.
 
Le partenariat, qui a débuté en 2015, a été prolongé pour cinq autres années jusqu’au 31 décembre 2025, précisent les deux parties dans un communiqué.
 
En 2019, le chiffre d’affaires de Moncler a bondi de 15% à 1,63 milliard d'euros, tandis que son  bénéfice net progressait de 9% à 361,5 millions d'euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com