×
Publié le
24 févr. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Moncler valide la seconde étape du rachat de Stone Island

Publié le
24 févr. 2021

Le groupe italien Moncler, dont la marque de luxe éponyme est célèbre pour ses doudounes, a annoncé mardi qu'elle avait conclu un accord avec Venezio Investments Pte. Ltd, une filiale de la société de Singapour Temasek Holdings Private Ltd. pour acquérir les 30% restants du groupe mère de la marque Stone Island, Sportswear Company S.p.A. (SPW), pour 345 millions d'euros.


Moncler a annoncé l'acquisition de Stone Island en décembre dernier - Instagram: @stoneisland_official

 
En décembre 2020, le groupe Moncler révélait qu'il allait acquérir 70% des parts de SPW auprès de la société Rivetex S.r.l. du PDG de Stone Island, Carlo Rivetti, ainsi que d'autres membres de la famille Rivetti, dont Alessandro Gilberti, Mattia Riccardi Rivetti, Ginevra Alexandra Shapiro et Pietro Brando Shapiro.
 
Cette transition étant désormais achevée, l'achat de la part de Temasek permettra à Moncler d'acquérir 100% de SPW. Au total, l'opération valorise Stone Island à 1,15 milliard d'euros et devrait être conclue le 31 mars 2021.

Moncler a convoqué une assemblée générale extraordinaire des actionnaires le 25 mars afin de voter sur une proposition d'augmentation de capital réservée aux actionnaires de Temasek et de la famille Rivetti.
 
À la clôture de l'opération, les actionnaires de la famille Rivetti et Temasek souscriront un montant égal à 50 % de la contrepartie de l'opération. Cela se fera par la souscription d'augmentations de capital de, respectivement, 402,5 millions d'euros et 172,5 millions d'euros.
 
Les actionnaires de la famille Rivetti recevront 10,7 millions d'actions, tandis que la société Temasek en recevra 4,6 millions, le tout à un prix de 37,51 euros par action, soit le prix moyen de l'action au cours des trois derniers mois.
 
Les actions nouvellement émises seront soumises à une restriction de blocage pendant 12 mois après leur souscription. La moitié d'entre elles seront également soumises à cette restriction pendant six mois supplémentaires.
 
En outre, Ruffini Partecipazioni Holding S.r.l., qui appartient au PDG de Moncler, Remo Ruffini, a conclu un accord avec les actionnaires de la famille Rivetti et Temasek, en vertu duquel ils transféreront leurs actions Moncler nouvellement émises à la société holding, qui détient une participation de 22,5% dans la marque de luxe italienne. Cet accord vise à soutenir l'intégration des deux sociétés.
 
Lorsque l'opération a été annoncée pour la première fois en décembre dernier, Moncler et Stone Island ont déclaré qu'elles avaient l'intention de développer une nouvelle vision du luxe qui leur permettrait de toucher de nouvelles générations de clients.
 
Stone Island devrait également bénéficier du soutien de son nouveau propriétaire pour développer sa présence sur des marchés clés en Asie et en Amérique, ainsi que pour accroître ses capacités de vente directe aux consommateurs.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com