×
5 138
Fashion Jobs
Publié le
25 mai 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Monoprix s’allie à Veepee pour collecter des vêtements

Publié le
25 mai 2021

Après avoir mené en décembre dernier une première opération autour de la seconde main, en partenariat avec Aigle, le portail de vente de destockage Veepee renouvelle son dispositif "Re-cycle", cette fois avec Monoprix. Dès ce 26 mai, les membres du site sont ainsi invités à renvoyer leurs vêtements usagés Monoprix, pour bénéficier de bons d’achats à valoir au sein de l’enseigne de centre-ville.


Monoprix collection printemps-été 2021 - DR


Pour inciter les consommateurs à se séparer de pièces qu’ils ne portent plus, émanant d’anciennes collections Monoprix, ceux-ci se voient proposer une étiquette d’envoi prépayée et n’ont plus qu’à déposer le colis dans un point relais. Pour cette opération croisée, la chaîne du groupe Casino s’appuie donc sur la force logistique de Veepee et sa large audience (66 millions de membres dans le monde).

Côté rétribution, les clients recevront trois euros pour un vêtement enfant ou un tee-shirt adulte, cinq euros en échange d’un manteau enfant, d’un pull, d’une robe ou d’un pantalon adulte, et enfin dix euros pour un manteau adulte. Des sommes qu’ils pourront ensuite dépenser en magasin Monoprix ou sur son site marchand, y compris au rayon alimentaire.

"Ce travail collaboratif traduit des engagements de Monoprix et de Veepee pour réinventer la mode et la rendre plus responsable et accessible à tous, explique l'enseigne. Les pièces seront réparées et upcyclées par des équipes dédiées au sein de Veepee ou confiées à des partenaires spécialistes du recyclage de ces matières pour les plus abîmées". Les vêtements revalorisés seront par exemple mis à disposition d’étudiants d’écoles de mode ou de création.

Cette expérimentation permettra peut-être aussi à Monoprix de "capter" une petite partie du flux des vêtements de sa marque qui transitent entre particuliers sur les plateformes de revente existantes comme Vinted. Et générer ensuite des ventes – et du trafic- via les bons d’achats distribués. En dehors de ce partenariat, des bacs de collecte de vêtements usagés sont déjà disposés en magasin Monoprix.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com