×
5 787
Fashion Jobs
Publicités

Monoprix s'offre un nouvel entrepôt pour sa logistique mode, beauté et déco

Publié le
today 11 déc. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Au deuxième semestre 2021, Monoprix recevra les clés d'un entrepôt de 100 000 mètres carrés dédié à la logistique de son offre non-alimentaire. Un site neuf construit et géré par Prologis, qui prendra place à Moissy-Cramayel en Seine-et-Marne. L'occasion pour l'enseigne de centre-ville du groupe Casino de rassembler l'approvisionnement de ses activités mode, textile, hygiène-beauté et décoration, alors qu'elle attend pour 2020 la mise en service d'un entrepôt robotisé dédié à l'alimentaire cette fois, en partenariat avec Ocado.


Le futur bâtiment de Monoprix à Moissy-Cramayel, géré par Prologis. - DR


Ce nouvel outil doit permettre à la chaîne de : "franchir un nouveau cap dans sa stratégie e-commerce non-alimentaire" en regroupant ces activités sous un même toit avec pour objectif de doubler sa capacité de stockage de marchandises pour son site web. Surtout, cela permettra à l'enseigne d'intégrer l'étiquetage RFID, qui désigne une puce permettant d'identifier directement les produits et de gérer les stocks en temps réel. Le but ? Accélérer les délais de traitement des commandes.

Monoprix, qui s'est doté d'une plateforme marchande refondue en 2018, entend booster sa digitalisation et donc son activité générée sur Internet. Si l'enseigne ne réalise en ligne que 2 à 3 % de ses ventes mode, déco et maison, l'objectif immédiat serait d'atteindre les 10 %. Au global, l'habillement représente environ 14 % du chiffre d'affaires total de Monoprix, et le segment maison près de 7 %.

Rappelons que l'enseigne, qui a atteint 4,5 milliards d’euros de ventes en 2018 (+1,1 % en comparable), a nommé cette année Nathalie Mesny à la tête de Monoprix online. Une entité qui chapeaute également l'activité de Sarenza. Le pure-player a lui aussi revu sa copie en 2019 en ajoutant le vêtement à sa proposition auparavant centrée sur la chaussure.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com