×
Publicités
Publié le
16 nov. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Moschino va prendre le contrôle de sa distribution en Chine

Publié le
16 nov. 2021

Aeffe accélère les manœuvres autour de Moschino. En juillet, le groupe de mode italien est monté à 100% dans le capital de sa marque vedette en rachetant les 30% des parts restantes auprès de Sinv Holding pour un montant de 66,5 millions d’euros. L’opération a été finalisée le mois dernier, en anticipant la reprise en interne de la ligne jeune Love Moschino. Le groupe annonce dans la foulée la prise de contrôle de la distribution du label en Chine.


Moschino, printemps-été 2022 - © PixelFormula


La maison, pilotée avec succès par le designer Jeremy Scott, a signé une lettre d'intention avec Scienward Fashion and Luxury (Shanghai) Co Ltd., distributeur de marques de luxe en Chine, en charge de l’expansion de Moschino dans ce marché depuis plus de dix ans. Un accord a été défini pour statuer d’une période de transition au terme de laquelle, "à compter de juin 2022, la marque reprendra la gestion de ses magasins à enseigne actuellement gérés en Chine par son partenaire".

Moschino compte une vingtaine de magasins dans l’empire du Milieu. Il devrait en ouvrir d’autres sous peu en franchise avec un nouveau partenaire, son objectif étant d’arriver à un total d’une cinquantaine de points de vente dans ce pays d'ici à cinq ans, entre boutiques en propre et sous franchise.

"Le rachat de la distribution Moschino en Chine continentale est l’un des piliers de la stratégie de repositionnement de Moschino qui fait suite à l'acquisition totale de la marque annoncée en juillet", commente dans un communiqué le président exécutif Massimo Ferretti.
 
"Nous sommes désormais en mesure de maîtriser l'ensemble de la chaîne de valeur de la marque, du produit à la qualité, de la distribution à la communication. Compte tenu de l'importance de ce marché, la gestion directe de la distribution en Chine nous permettra de maîtriser avec précision l'image de la marque, d’offrir un service attentif aux clients et surtout d'accélérer la pénétration commerciale sur la base d'un plan de développement incluant de nouvelles ouvertures", poursuit-il.

L’Asie représente le troisième marché du groupe, derrière l’Italie et l’Europe, avec 20% des parts, atteignant un chiffre d’affaires de 50,1 millions d’euros sur les neuf premiers mois de l’année. La croissance enregistrée sur la période a été de 26,9%, tirée principalement par la Chine (+35%). Autant dire qu’Aeffe a une carte importante à jouer dans cette région à fort potentiel, où il est pour l’instant peu présent.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com