×
4 972
Fashion Jobs
HUGO BOSS FRANCE
Supervisor Stock - Roubaix H/F
CDI · ROUBAIX
HERMES
CDI - Chargé de Stock (H/F) - Biarritz
CDI · BIARRITZ
HUGO BOSS FRANCE
After Sales Manager H/F
CDI · PARIS
BLUEMARBLE
Chef de Produit
CDI · PARIS
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Chef de Produit Développement PAP H/F
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Directeur Régional (H/F) – Mode – CDI - Paris
CDI · PARIS
PROJECT X PARIS
Responsable de Réseau de Franchises Europe
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
THE NETWORKERS
Directeur Retail H/F
CDI · MASSY
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - Gestionnaire Stock Retail H/F
CDI · PARIS
GROUPE CITY ONE
Chargé Des Relations Sociales H/F (Roissy)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
GALERIES LAFAYETTE - CB
Acheteur Exploitation et Travaux H/F
CDI · PARIS
TEZENIS
Animateur Régional Des Ventes - CDI - Paris (H/F)
CDI · PARIS
HERMES
CDI - Information Security Officer (Riso) - H/F
CDI · PIERRE-BÉNITE
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Logistic & Supply Project Manager H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Boulogne Billancourt - CDI
CDI · NANTERRE
PANDORA
Merchandise Financial Planner / Open to Buy
CDI · MADRID
GALERIES LAFAYETTE - CB
Manager Vente H/F
CDI · BIARRITZ
CITADIUM
Area Manager Citadium Caumartin H/F
CDI · PARIS
LUXURY OF RETAIL
Animateur Réseau Pharmacie - Cannes/ Nice - CDI 35h - H/F
CDI · NICE
MARINE SERRE
Responsable Presse et Relations Publiques
CDI · PARIS
MADE IN DESIGN
Directeur Commercial Design Décoration Made in Design H/F
CDI · PARIS
GROUPE L'OCCITANE
CDI - Coordinateur Gestionnaire de Stock H/F - l'Occitane en Provence
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
23 mai 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mothers : quand la blockchain veut renouveler le modèle du fonds d'investissement

Publié le
23 mai 2019

Lancé en 2015 par Olivier Rivard-Cohen, passé par différentes banques d'affaires, le fonds d’investissement Mothers se distingue par son positionnement atypique. Sa spécialité : utiliser la technologie de la blockchain pour investir dans de jeunes marques dites créatives (comprendre « spécialistes de mode, d’accessoires, de beauté et de gastronomie ») au mode de distribution désintermédié, souvent digital. Avec son positionnement de fonds d’investissement « tokenisé » (qui se base sur le principe d'émission de jetons appelés des tokens, ndlr), Mothers espère démocratiser la prise de participation au sein des griffes du secteur, avec des tickets d’entrée à 10 000 dollars.
 

Olivier Rivard-Cohen, fondateur de Mothers, fonds d'investissement tokenisé à destination des marques créatives - Olivier Rivard-Cohen


« Aux débuts de Mothers, nous voulions accompagner les jeunes marques à forte valeur ajoutée. Nous devenions leurs partenaires quotidiens et détachions des experts qui venaient les aider et les conseiller. Si elles avaient besoin de fonds, nous pouvions devenir leur actionnaire. Nous avons commencé avec Kris van Assche, mais aussi Andrea Crews, Blend, Cédric Charlier, Claus, Juliette has a gun ou encore Amélie Pichard. Notre métier aujourd’hui est toujours d’identifier de belles entreprises, de leur donner de la valeur opérationnelle, pour enfin investir. Ce volet investissement se fait désormais de manière plus fluide et efficace grâce à la technologie », estime Olivier Rivard-Cohen.

Pour sélectionner les projets à accompagner, Mothers mise sur « des marques très fortes, différenciables, avec des clients faciles à toucher rapidement, et un chiffre d’affaires entre 500 000 et 10 millions de dollars ».

En plus des investisseurs, qui reçoivent des actions digitales enregistrées sur la Blockchain Ethereum (celles-ci ont notamment l’avantage d’être plus liquides que des titres classiques), Olivier Rivard-Cohen propose à différents influenceurs de participer à la création de valeur. Conscient qu’ils constituent des relais de communication importants pour les marques créatives que Mothers soutient, le fonds leur confie des tokens et rémunère leurs posts en fonction de leur portée, toujours par le biais de tokens.

« De cette manière-là, ce n’est plus directement la marque qui rémunère l’influenceur avec un montant préétabli. Au contraire, l’influenceur, s’il veut maximiser le niveau de rémunération, relaie une griffe en fonction de ce qui lui tient à cœur et est cohérent pour sa communauté ». Plus la marque est performante, plus la valeur des actions que détient l’influenceur est susceptible de monter. De quoi motiver les troupes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com