×
Publicités

Mugler repense son modèle de commercialisation

Publié le
3 juil. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Changement radical de stratégie pour Mugler. La maison de mode parisienne, passée récemment sous le giron de L’Oréal, a repensé en profondeur le rythme de ses collections et leur modalité de livraison en adoptant une approche plus pragmatique. Elle prévoit deux collections par an et non plus quatre, et une commercialisation selon le concept du "see now, buy now".


Le dernier défilé de Mugler de l'hiver 2020/21 - © PixelFormula


En réalité, la maison a revu ce format en le rebaptisant "see now, buy now, wear now". Autrement dit, les vêtements doivent être vendus au bon moment pour être portés. Cela signifie qu’ils doivent arriver en magasin durant la saison pour laquelle ils ont été conçus, et au moment où le public découvre les nouvelles créations de la maison.
 
Comment mettre en place un tel bouleversement, avec une organisation qui demande une grande anticipation dans la production? La maison, qui souhaite aller vers une plus grande cohérence de son calendrier de conception, production et distribution, explique vouloir revoir ses rythmes à partir de cette année.

Dans cette nouvelle logique, Mugler a commencé à vendre la première partie de la collection du printemps-été 2021, soit une sorte de collection croisière, auprès de ses partenaires multimarques en début d’année. Ces derniers la vendront en magasin peu après qu’elle soit dévoilée lors de la Fashion Week de septembre, révélant à ce moment-là au public et à la presse les thèmes développés pour la saison estivale par le directeur artistique Casey Cadwallader. Ces silhouettes seront également disponibles sur le site de la marque.
 
Dans un deuxième temps, en décembre 2020, la collection complète sera vendue sous embargo auprès dès revendeurs, qui en recevront la livraison à partir de mars 2021, soit juste après qu’elle ait été présentée en grande pompe durant la Fashion Week de Paris en février.
 
Avec cette nouvelle organisation, la griffe souhaite "réduire l'obsolescence planifiée si répandue dans l'industrie de la mode", indique-t-elle dans un communiqué.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com